ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 18 Octobre 2018

PLANETE - Publié le 20/06/2018 à 16:03


Pythons, lion empaillé, crânes de babouins: 30.000 animaux sauvages, victimes de trafics, interceptés


AFP

Des perroquets, un crocodile, un lion empaillé ou encore des crânes de babouins: 27.000 reptiles, 4.000 oiseaux, 48 primates vivants, 14 félins ont été saisis lors d'un impressionnant coup de filet mondial contre le trafic d'animaux sauvages, a annoncé Interpol mercredi.

L'opération, menée au mois de mai dans 92 pays, a conduit à l'identification de quelque 1.400 suspects.

Les photos mises en ligne par Interpol montrent notamment des inséparables (petits perroquets, ndlr) entassés dans un carton, un crocodile saisi près d'une mare en Equateur ou un lion empaillé. Outre les animaux, 43 tonnes de viande sauvage dont de l'ours, du zèbre ou de l'éléphant ont été interceptées, ainsi que 1,3 tonne d'ivoire et les carcasses de sept ours dont deux polaires.

L'organisation internationale de coopération policière rapporte que les autorités maritimes vietnamiennes ont aussi trouvé environ quatre tonnes d'écailles de pangolin à bord d'un bateau provenant de la République démocratique du Congo. Au Canada, 18 tonnes de viande d'anguille ont été saisies sur un navire en provenance d'Asie.

Des tortues mouchetées vivantes ont également été découvertes dans les bagages de deux passagers à Los Angeles qui s'apprêtaient à embarquer dans un vol pour l'Asie.

Une saisie globale qui se chiffre en millions de dollars, indique Interpol sans plus de détails.

La douane française, qui a participé à cette opération, a annoncé avoir saisi notamment des pythons, un boa, tous vivants, ou encore des parties d'animaux comme une tête de crocodile, des crânes de babouins ou des carapaces de tortues.

A Roissy, en outre, les douaniers étaient tombés début mai sur une peau d’ours polaire, en provenance d’Arménie et destinée aux Pays-Bas, ou des peaux de serpent fin mai dans le même aéroport.

Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Tunisie: le crabe bleu, prédateur redoutable devenu proie prisée
Trump: Je suis un véritable défenseur de l'environnement
Un 10e jour de la nuit pour sensibiliser à la pollution lumineuse
Le réchauffement a multiplié par quatre les catastrophes depuis les années 70
Des élèves cambodgiens collectent les déchets pour pouvoir étudier
Réduire la consommation de viande pour préserver le climat
Seul pays au bilan carbone négatif, le Bhoutan face au réchauffement climatique
Explosion des pertes économiques liées aux catastrophes climatiques
Les forêts d'Europe ne pourront pas freiner davantage le réchauffement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.066 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.