ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 21 Novembre 2018

SANTE - Publié le 22/06/2018 à 15:49


Les moins de 5 ans premières victimes des brûlures



Les enfants de moins de cinq ans sont les premières victimes des brûlures, avec pour principal danger les liquides comme l'eau du bain ou le thé, a indiqué vendredi Santé publique France.

Selon un bilan réalisé pour l'année 2014, 28,8% des brûlés à l'hôpital avaient de 0 à 4 ans, une catégorie d'âge qui ne représentait pourtant que 4,8% de la population.

Cela équivaut à plus de 2.300 hospitalisations de jeunes enfants, que l'agence de surveillance sanitaire décrit comme "le plus souvent évitables par l'adoption de règles de prudence".

Chez ces enfants, les liquides chauds étaient responsables de 83,3% des brûlures.

L'eau du bain, qui doit être à 37°C, celle du robinet, et les liquides chauffés dans des casseroles, bouilloires ou théières sont identifiés comme les principaux dangers pour les plus jeunes, dans une brochure de prévention du ministère de la Santé.

"La peau des enfants est plus sensible: il faut seulement trois secondes pour qu'ils se brûlent au troisième degré avec de l'eau à 60°C", y écrit le ministère.

Tous âges confondus, les liquides sont responsables de la moitié (50,8%) des brûlures donnant lieu à une hospitalisation, devant le feu ou la fumée (27,1%) et les solides chauds (8,1%).

Les brûlés à l'hôpital sont bien plus souvent des hommes que des femmes (62,8% contre 37,2%). Chez les adultes en particulier, les femmes se brûlent bien moins souvent.

Il y a eu au total 8.120 patients hospitalisés pour brûlure en 2014. Ce nombre a tendance à baisser grâce à plusieurs mesures de prévention: "réduction de la température maximale de l'eau chaude du robinet", "obligation d'installation de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée", ou encore "amélioration de la sécurité au travail", a souligné Santé publique France.

Mais quelque 400 personnes meurent de brûlure chaque année, dont environ la moitié à l'hôpital.

"Les résultats de nos analyses montrent qu'il faut aller plus loin en matière de prévention", souligne Santé publique France.

L'agence cite l'exemple d'une ville du Grand Nord norvégien, Harstad, qui dans les années 1980 et 1990 avait abaissé la température maximale de l'eau du robinet et mené des campagnes insistantes auprès des parents pour leur faire prendre des précautions élémentaires, notamment dans leur cuisine.

La lutte contre la paludisme au point mort, selon l'OMS
Epidémie de sans-gluten ? La recherche tente d'y voir plus clair
La méditation efficace pour soigner le stress post-traumatique
La CIA avait envisagé des sérums de vérité pour ses prisonniers après le 11-Septembre
Don du sang et transfusion: les homosexuels n'ont pas augmenté le risque de transmission du VIH affirme une étude
Un régime pauvre en glucide peut aider les obèses à contrôler leur poids
Les bactéries résistantes coûtent cher en vies et en dépenses
Les bactéries multi-résistantes responsables de 33.000 morts en Europe
Une femme meurt d'un cancer après avoir reçu les poumons d'une fumeuse
Attendre au moins 12 mois entre deux grossesses réduit les risques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Jeux d'immersion: la course aux salles de réalité virtuelle est lancée
Asticots et vin de souriceaux: en Suède, un Musée de la nourriture dégoûtante
Comment les chats utilisent leur langue pour mouiller leur fourrure, selon des chercheurs
Les chances de préserver le thon obèse s'amenuisent
L'humanité face à un risque de catastrophes climatiques simultanées
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.044 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.