ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 23 Septembre 2018

INSOLITE - Publié le 26/06/2018 à 13:40


Asgardia, la nation de l'espace, met son président en orbite



Las des chamailleries politiques sur terre ? Asgardia, autoproclamée première "nation de l'espace", a intronisé son président lundi à Vienne et promet à ses futurs citoyens de mettre en orbite un Etat où vivre en paix et en harmonie.

La cérémonie d'investiture du chef de la nouvelle nation spatiale a réuni quelque 200 personnes dans l'ancien palais impérial du Hofburg, a constaté un journaliste de l'AFP.

Drapeau, hymne, constitution: le "président" Igor Ashurbeyli, un ingénieur informaticien et homme d'affaires russe, n'a rien laissé au hasard pour donner corps à son projet baptisé Asgardia en référence à une cité de la mythologie nordique.

Moteur de cette vaste entreprise lancée il y a deux ans, M. Ashurbeyli, qui a travaillé dans une entreprise russe de matériel militaire, d'après le site internet d'Asgardia, veut offrir "un cadre philosophique, juridique, scientifique et technique pour permettre un accès égal à l'espace à tous les peuples de la terre", selon un communiqué.

Selon l'homme d'affaires, quelque 200.000 personnes du monde entier ont déjà postulé en ligne pour devenir citoyens asgardiens.

"Toute l'histoire de la civilisation sur terre a prouvé que l'humanité n'est qu'une perpétuelle spirale de guerres sanglantes, de batailles pour un territoire et des ressources (...)", a lancé le chef d'Asgardia dans son discours aux parlementaires de la "nation spatiale".

"En se rassemblant autour d'Asgardia, la part progressiste de l'humanité peut offrir une alternative à la civilisation sur terre en remplaçant la géopolitique par la politique de l'espace", a-t-il promis.

Un ancien député britannique des libéraux-démocrates, Lembit Opik, a été désigné président du parlement. Asgardia compte prochainement se doter d'un conseil des ministres, d'un parquet général, d'une administration et d'une banque centrale pour sa future crypto monnaie, selon son président.

Le lancement, l'an dernier, d'un premier satellite asgardien dans l'espace devrait être suivi par la mise en orbite d'autres satellites "fournissant des services numériques aux citoyens asgardiens".

M. Ashurbeyli reconnaît que l'utopie ne sera pas bon marché. Jusqu'à présent, il a financé le projet sur ses fonds propres et par le biais de donations privées. A l'avenir, les Asgardiens devront payer une "taxe de citoyenneté" annuelle de 100 euros ainsi que des impôts sur le revenu et les entreprises, a-t-il indiqué aux journalistes.

Pour ce qui est de l'aspect scientifique, il compte sur ses propres connaissances pour arriver à installer des êtres humains sur la lune d'ici 25 ans.

Au Cambodge, un café à reptiles pour apprivoiser ces animaux incompris
Smokitten, un jeu vidéo pour arrêter de fumer
Japon: dans un hôtel déshumanisé, des dinosaures en guise de réceptionnistes
Nouvelle-Zélande: une ministre se rend à son accouchement à vélo
Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Le Premier ministre des Tonga propose à ses homologues un concours de perte de poids
À Paris, les Uritrottoirs suscitent rires et grincements de dents
Le Mexique bat le record de la plus longue ligne de hot-dogs
Des Lettons veulent planter leur drapeau sur le mont Blanc, la police intervient
Turquie : déplacement d'un hammam historique menacé d'engloutissement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'espérance de vie des Européens, en hausse mais menacée par l'obésité
Plan santé: il y aura des mesures sur la psychiatrie selon Agnès Buzyn
Évaluation de l'homéopathie: la Haute autorité de santé peaufine sa méthode
Un monastère mexicain, dernier refuge de salamandres aquatiques
Colombie: naissance en captivité d'un singe araignée, espèce menacée
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.037 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.