ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 22 Juillet 2018

SANTE - Publié le 01/07/2018 à 01:05


Un diabète sur sept dû à la pollution de l'air



Un nouveau cas de diabète sur sept est aujourd'hui dû à la pollution de l'air, ont estimé des chercheurs dans une étude publiée samedi.

"La pollution a contribué à 3,2 millions de nouveaux cas de diabète dans le monde en 2016, ce qui représente environ 14% des nouveaux cas", ont écrit les auteurs, de la faculté de médecine Washington à Saint-Louis (États-Unis).

Le lien entre pollution atmosphérique et diabète avait déjà été avancé par des recherches antérieures.

"On pense que la pollution réduit la production d'insuline et provoque des inflammations, empêchant le corps de convertir le glucose du sang en énergie", ont résumé les chercheurs, qui publient l'étude dans la revue The Lancet Planetary Health.

L'estimation de 14% est issue de données médicales de 1,7 million d'anciens combattants américains, suivis sur une durée médiane de huit ans et demi. Tous au départ avaient été choisis parce qu'ils n'avaient pas de diabète.

Les chercheurs ont bâti un modèle statistique pour voir dans quelle mesure la pollution de l'air dans leur lieu de résidence pouvait expliquer qu'ils devenaient diabétiques. Et la comparaison a été faite avec une autre affection où cette pollution n'est pas en cause, les fractures des membres inférieurs.

Des facteurs favorisant le diabète comme le surpoids et l'obésité ont été pris en compte.

"Notre recherche démontre un lien significatif entre pollution de l'air et diabète dans le monde", a affirmé dans un communiqué le professeur de médecine Ziyad Al-Aly.

"C'est important car beaucoup de lobbies économiques affirment que les niveaux actuels [de rejets de polluants dans l'atmosphère autorisés] sont trop stricts et devraient être relevés. Des preuves montrent que ces niveaux actuels ne sont toujours pas suffisamment sains et doivent être abaissés", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, la part de diabètes dus à l'air pollué est estimée comme plus forte dans des pays où la réglementation est moins stricte et moins bien respectée, comme l'Inde, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l'Afghanistan et le Guyana.

Sont cités en exemple à l'inverse "des pays plus riches tels que la France, la Finlande et l'Islande".

L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Les futurs infirmiers en pratique avancée seront formés dès septembre
Une revue scientifique piégée par une fausse étude sur le cancer
Crèches: jusqu'à 3.100 euros de bonus annuel par place pour favoriser l'accueil des enfants pauvres
Protections intimes: des substances chimiques, mais sans risque selon l'Anses
Sida: trois porteurs du virus sur cinq ont maintenant accès aux traitements
Les parents protègent leurs enfants des dangers du soleil mieux qu'eux-mêmes
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Première radiographie couleur 3D d'un humain
Un petit lien établi entre nourriture solide et sommeil de bébé
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Naissances en série au zoo d'Amnéville
De Paris à Séoul, des cinémas toujours plus high-tech
La justice resserre l'étau autour de l'usine Alteo de Gardanne et de ses rejets dans les Calanques
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.026 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.