ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 26 Septembre 2018

SANTE - Publié le 04/07/2018 à 13:13


La testostérone pousserait les hommes à consommer plus prestigieux



La testostérone, l'hormone sexuelle masculine, augmenterait le penchant des hommes pour les marques et les produits perçus comme prestigieux, selon une étude publiée mardi dans Nature Communications.

« Nous démontrons pour la première fois que la testostérone modifie directement les préférences des consommateurs », explique à l'AFP Gideon Nave de la Wharton School, une école de commerce américaine à Philadelphie, coauteur de l'étude.

Des chercheurs ont testé 243 hommes âgés de 18 à 55 ans. La moitié d'entre eux avait préalablement reçu une dose de testostérone, les autres un placebo.

Les participants ont ensuite été mis face à des duos de produits de qualité équivalente, mais de marques différentes. « Le niveau de prestige de chaque marque avait été préalablement mesuré par un sondage indépendant auprès d'un échantillon de plus de 600 hommes », précise le chercheur.

Les chercheurs ont constaté que « les hommes qui avaient reçu les doses de testostérone montraient une plus grande préférence pour les produits associés à un rang social plus élevé (comme une marque de luxe) », selon un communiqué de l'Institut européen d'administration des affaires (Insead). Mais aucun penchant n'a été relevé pour des produits assimilés au pouvoir.

Pour Gideon Nave, « posséder des produits prestigieux est une stratégie pour signaler son rang au sein de la société humaine ». Le chercheur fait le parallèle avec la queue du paon ou les bois du cerf. « Cet effet (de la testostérone, NDLR) est apparenté au comportement des animaux, chez qui la testostérone augmente généralement pendant la saison de reproduction et favorise l'envoi de signaux aux partenaires ou concurrents potentiels », note le chercheur.

Selon l'équipe, d'autres études doivent être menées avant de généraliser ces premiers résultats, les différences culturelles pouvant modifier les comportements.

La médiatisation du terrorisme influence les déséquilibrés
Pas de boulot et la santé qui vacille: la double peine pour des chômeurs
Cancers, diabètes, AVC: la bataille contre les maladies non transmissibles n'est pas gagnée
En pleine forêt ou en ville, la vogue du néo-chamanisme
Madagascar: la peste fait 2 morts de plus
Sans existence légale, le métier d'herboriste espère une renaissance
Le cerveau préfère la sédentarité à l'exercice physique
Alzheimer: pourquoi les labos n'y arrivent pas encore
L'alcool responsable d'un décès sur 20 dans le monde
L'espérance de vie des Européens, en hausse mais menacée par l'obésité
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Kilo, ampère, kelvin... Petite révolution à venir dans les unités de mesure
Des tests ADN pour mieux traquer les trafiquants d'ivoire
Il y a 50 ans, le sauvetage des temples égyptiens d'Abou Simbel
Portugal: un vaisseau de la route des Indes découvert au fond du Tage
La médiatisation du terrorisme influence les déséquilibrés
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.023 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.