ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 19 Novembre 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 04/07/2018 à 13:14


La fibre optique pourrait être utilisée comme alternative aux sismomètres



Les réseaux de télécommunications et d'Internet en fibre optique pourraient permettre de détecter des signaux sismiques, de localiser et d'évaluer des failles géologiques, selon une étude publiée mardi dans Nature Communications.

« Notre méthode permet d'accéder à des enregistrements de qualité semblable à des sismomètres en utilisant une infrastructure déjà existante, et avec une densité de points bien supérieure », explique à l'AFP Philippe Jousset du centre allemand de recherche en géosciences (GFZ) à Potsdam.

Pour leurs travaux, les chercheurs ont utilisé la fibre optique d'un câble de 15 km de long installé en 1994 sur la péninsule de Reykjanes, au sud-ouest de l'Islande, enregistrant tous les quatre mètres les signaux sismologiques issus de sources naturelles et anthropologiques.

« Les réseaux sismiques les plus denses du monde n'ont généralement pas plus d'un capteur tous les 20 km », précise Elizabeth S. Cochran de l'Earthquake Science Center de Pasadena aux États-Unis dans un commentaire publié avec l'étude.

« Pendant les 9 jours d'enregistrements de notre expérimentation, nous avons enregistré 83 séismes en Islande et 3 séismes lointains, dont un de magnitude 6,3 sur l'échelle de Richter, en Indonésie à plus de 12 000 km de l'Islande ! », annonce Philippe Jousset.

« Nous avons également identifié avec une précision spatiale inégalée des structures tectoniques, telles des zones de failles et des dykes volcaniques du Rift de Reykjanes (zone tectonique d'extension entre les plaques Eurasienne et Américaine) et découvert des nouveaux processus dynamiques de fonctionnement des failles », ajoute-t-il.

« En moyenne, au moins un séisme de magnitude 7 ou plus se produit chaque mois quelque part autour du globe », note Elizabeth S. Cochran. « Comprendre comment, quand et dans quelle mesure, les tremblements de terre destructeurs se produisent est essentiel pour atténuer leurs effets ».

Cette technique décrite dans cette étude a déjà été utilisée par l'industrie pour surveiller les champs de pétrole ou d'eau chaude. Mais cette fois, les chercheurs utilisent des câbles à la surface du sol (à environ un mètre de profondeur) et pas uniquement en forage.

L'exploitation et l'entretien des réseaux de sismomètres sont indispensables tant il est important de surveiller les zones exposées aux tremblements de terre, mais peuvent coûter des centaines de milliers de dollars.

De plus, « ces données ne fournissent généralement que des observations limitées, car les instruments sont trop espacés ou les données ne sont pas fournies en continu », explique Elizabeth S. Cochran.

Or « avec le développement de l'Internet haut débit, de plus en plus de zones sont couvertes avec des fibres optiques », note Philippe Jousset.

Népal: le premier robot serveur prend les commandes
Après une décennie de conquête du marché, le smartphone à un tournant
Amoureux de la créature virtuelle Hatsune Miku, il l'épouse
Chine: les robots prêts à envahir le JT
Jouer en streaming grâce au cloud, nouvel eldorado des jeux vidéo
Hébergeur de centres de données, un métier en pleine croissance
Les casques de réalité virtuelle entrent au bloc opératoire
Google renonce à ouvrir son campus controversé à Berlin
Obsolescence programmée: l'Italie sanctionne Apple et Samsung
Un algorithme peut-il produire de l'art? Des enchères alimentent le débat
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Epidémie de sans-gluten ? La recherche tente d'y voir plus clair
Chine: une carrière reconvertie en hôtel 5 étoiles
Bordeaux : a-t-on enfin localisé le corps disparu de Montaigne ?
Une pub contre l'huile de palme critiquée par un acteur majeur du secteur
Contre la sécheresse, Le Cap devrait déraciner les arbres non indigènes
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.051 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.