ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 25 Avril 2019

SANTE - Publié le 06/07/2018 à 17:20


Et si une prothèse pouvait restituer artificiellement le ton de la voix ?



On se souvient tous de la voix robotique de l'astrophysicien, aujourd'hui décédé, Stephen Hawkins. Sa voix était restituée de façon monocorde par un ordinateur. Des scientifiques de l'Université de Californie à San Francisco, aux Etats-Unis, en découvrant comment le cerveau agissait dans l'intonation de la voix, estiment pouvoir développer à l'avenir un appareil capable de restituer une voix synthétique avec du ton.

L'étude a été menée sur des personnes s'exprimant en temps réel pour définir les zones du cerveau en action à ce moment.

Pour en arriver à ce résultat, les patients ont dû prononcer cette phrase "I never said she stole my money" ("Je n'ai jamais dit qu'elle avait volé mon argent", ndlr) selon différentes intonations.

Et la zone du cerveau qui agit se trouve finalement dans le cortex moteur sur le dessus du crane. Dès lors, pour les scientifiques auteurs de l'étude, les perspectives de recherche s'ouvrent largement au point d'imaginer à terme une prothèse capable non seulement de reproduire vocalement un mot, mais également de lui associer une intonation.

Cette découverte publiée dans la revue scientifique Cell montre encore que la connaissance de notre cerveau, et celle du langage aussi, est loin d'être aboutie.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
Respirer des odeurs agréables peut aider à arrêter de fumer
La bande dessinée, une méthode insolite pour préparer les patients à une intervention médicale
Dîner juste avant de dormir et sauter le petit-déjeuner : dangereux pour le coeur ?
Faut-il sourire pour être heureux ?
Certains mythes sur le sommeil peuvent mettre votre santé en danger
Pour sa santé et la vôtre, évitez de laisser sortir votre chat
Pourquoi faisons-nous des cauchemars ?
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.