ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Mars 2019

SANTE - Publié le 10/07/2018 à 20:26


Un petit lien établi entre nourriture solide et sommeil de bébé



De nombreux parents donnent à leurs bébés de la nourriture solide avant l'âge habituellement recommandé de six mois, dans l'espoir de mieux les faire dormir. Une grande étude britannique publiée lundi conforte cette pratique, bien qu'elle ne résolve pas complètement les problèmes de sommeil.

L'expérience a été menée sur 1.303 enfants de trois mois en Angleterre et au pays de Galles, choisis entre 2009 et 2012 et suivis jusqu'à leur troisième anniversaire. Les parents de la moitié d'entre eux ont été encouragés à donner de la nourriture solide, comme du poisson ou du blé, avant six mois, tandis que l'autre moitié des enfants devaient exclusivement être allaités jusqu'à six mois.

Rares sont les études ayant porté sur un aussi grand nombre d'enfants, avec un protocole aussi rigoureux, les participants ayant été répartis aléatoirement entre les deux groupes. L'étude, qui initialement portait sur les allergies, a été publiée lundi dans la revue américaine JAMA Pediatrics.

Le résultat: les enfants qui ont commencé à manger de la nourriture solide en avance dormaient plus longtemps et se réveillaient moins souvent la nuit.

L'effet est petit, mais notable.

Le nombre de réveils nocturnes est en effet loin d'être tombé à zéro, mais l'écart entre les deux groupes est jugé significatif, lorsque l'on regarde la médiane, descendue de 2,01 réveils par nuit à 1,74. Cela signifie que la moitié des enfants mangeant des aliments solides se réveillaient moins de 1,74 fois par nuit.

Une différence notable a également été enregistrée sur la durée du sommeil, avec un pic de plus de 16 minutes à l'âge de six mois.

Les chercheurs, dont Gideon Lack, du King's College London, reconnaissent qu'il est possible que les mères participant à l'étude aient répondu de façon plus positive aux questionnaires lorsqu'elles devaient donner des aliments solides, ayant anticipé un effet positif. Mais selon eux, il est improbable que ce biais se soit prolongé au-delà de six mois.

Au total, concluent-ils dans leur article, les nouvelles consignes récentes recommandant aux parents d'exposer leurs enfants plus tôt qu'auparavant à des aliments pouvant provoquer des allergies, comme les cacahuètes, pourraient aussi produire un bénéfice en terme de sommeil, tant pour les enfants... que leurs parents.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Journée nationale du sommeil : comment trouver son rythme idéal ?
Poissons panés: trop d'additifs, d'arômes et de sucres ajoutés, dénonce la CLCV
Ebola en RDC: un cas confirmé à Bunia, une des grandes villes de l'Est
Les lingettes contenant un conservateur toxique ne doivent pas être utilisées sur les fesses des bébés
Papillomavirus: appel pour la vaccination des filles mais aussi des garçons
Possible d'éradiquer la tuberculose en 25 ans, avec de l'argent
Boire du thé très chaud augmente les risques de cancer de l'œsophage
La grippe à l'origine de 7.200 décès, l'épidémie bientôt terminée
Les maladies de peau sont plus courantes qu'on ne le croit
Antibiotiques: les virus phages, une alternative qui se concrétise
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue sacrée embaumée pour l'éternité au Vietnam
Une fusée Vega met sur orbite un satellite d’observation de la Terre pour l’Italie
Chili: faire pousser des légumes dans le désert le plus aride du monde
Climat: les géants de l'énergie ont dépensé 1 milliard de dollars en lobbying depuis la COP21
Le plastique menace toute vie aux Galapagos
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: Mars n'est pas un plan B pour l'humanité, met en garde une astronaute
Froid dedans, plus chaud dehors: l'Inde dans le cercle vicieux des climatiseurs
Cop24: Réduire le gaspillage et consommer moins de viande pour nourrir la terre en 2050 selon une étude
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.036 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.