ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 13 Novembre 2018

SCIENCE - Publié le 12/07/2018 à 12:32


Des outils trouvés en Chine repoussent la présence de l'homme en Asie



La mise au jour en Chine d'outils en pierre, vieux de 2,12 millions d'années, repousse d'au moins 270.000 ans la présence de l'homme sur le continent asiatique, selon une étude publiée mercredi dans la revue Nature.

Jusqu'à aujourd'hui, les plus anciennes traces humaines "non-africaines" dataient de 1,8 million d'années. Il s'agissait de restes humains mis au jour dans le Caucase, sur le site de Dmanissi, en Géorgie.

Ces outils ont été découverts par une équipe de chercheurs menée par Zhaoyu Zhu de l'académie chinoise des sciences à Shangchen, dans le sud du plateau de Loess en Chine. Ils ont été mis au jour avec des fragments d'os animal.

"Cette découverte implique que les homininés (le groupe de l'homme et du chimpanzé, ndlr) ont quitté l'Afrique plus tôt que ne l'indiquaient les preuves de Dmanissi", explique à l'AFP Robin Dennell, du département d'Archéologie de l'université britannique d'Exeter, coauteur de l'étude.

La datation des outils du site de Shangchen a été obtenue grâce au paléomagnétisme: en tenant compte des variations de l'orientation du champ magnétique terrestre au fil des millénaires, parfaitement datées, les chercheurs peuvent déterminer l'âge des vestiges.

Une méthode irréfutable selon Robin Dennell qui considère que le sujet est tellement polémique que les preuves doivent être "à l'épreuve des bombes".

Selon un communiqué de l'Université d'Exeter, les pierres ont été intentionnellement façonnées. "L'objectif principal de ces pierres écaillées était de produire des éclats tranchants utilisables pour couper ou trancher", explique Robin Dennell. "C'est une technologie simple mais efficace qui a été développée il y a 2,6 millions d'années en Afrique de l'Est", ajoute-t-il.

Les hommes qui ont laissé ces traces étaient "probablement une forme précoce de notre propre genre Homo", considère Robin Dennell.

Les plus vieux fossiles de genre Homo, genre auquel appartient l'homme moderne (c’est à dire Homo sapiens, notre propre espèce), remontent à 2,8 millions d'années. Il s'agit d'une mandibule avec des dents trouvée dans la région de l'Afar, en Ethiopie, en 2013.

Angoulême: un site exceptionnel témoin du changement climatique à la préhistoire
14-18: à Spincourt, un cimetière oublié livre ses premiers secrets
La plus ancienne peinture figurative connue a été réalisée en Asie
L'Égypte dévoile sept tombes du temps des pharaons
Mission franco-italienne sur le corps humain en altitude au Pérou
La loi de Hubble renommée Hubble-Lemaître
Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Argentine
Fouilles archéologiques: la dune du Pilat, habitée pendant des siècles
Des milliers de tombes exhumées par un chantier ferroviaire à Londres
Les dinosaures ont transmis l'art de colorer les oeufs aux oiseaux
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Angoulême: un site exceptionnel témoin du changement climatique à la préhistoire
Une nouvelle industrie spatiale émerge: le dépannage en orbite
14-18: à Spincourt, un cimetière oublié livre ses premiers secrets
La plus ancienne peinture figurative connue a été réalisée en Asie
Du cuir aux carburants, l'impact de nos consommations sur la déforestation
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.064 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.