ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 16 Janvier 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 14/07/2018 à 15:34


Microsoft appelle à une réglementation de la reconnaissance faciale



Le directeur des affaires juridiques de Microsoft s'est déclaré vendredi en faveur d'une réglementation des technologies de reconnaissance faciale, en raison du risque qu'elles font planer sur le droit à la vie privée et les libertés individuelles.

Dans un article de blog, Brad Smith appelle le gouvernement américain à poser les bases juridiques de l'utilisation de la reconnaissance faciale.

"Imaginez un gouvernement suivant à la trace chacun de vos déplacements au cours du dernier mois, sans votre permission ou sans que vous ne le sachiez", écrit-il. "Imaginez une base de données de toutes les personnes ayant assisté à un rassemblement politique".

Les entreprises pourraient avoir la possibilité de suivre de près visiteurs ou clients à leur insu, et d'utiliser les informations récoltées pour des décisions importantes, demande de crédit ou embauche par exemple.

Selon Brad Smith, les univers de films comme "Minority Report" ou "Ennemi d'Etat", ou celui dépeint dans le célèbre roman d'anticipation de George Orwell "1984", sont "sur le point de devenir possibles".

"Ces questions accroissent la responsabilité des entreprises technologiques qui créent ces produits", souligne-t-il. "Elles appellent également selon nous à une régulation gouvernementale réfléchie et à la mise en place de normes définissant un usage acceptable de la reconnaissance faciale".

"Cela peut sembler inhabituel pour une entreprise de demander une réglementation gouvernementale de ses produits, mais il existe de nombreux marchés dans lesquels une réglementation réfléchie contribue à un environnement plus sain pour les consommateurs comme pour les fabricants", poursuit le responsable de Microsoft.

Le géant californien utilise la reconnaissance faciale depuis des années pour des tâches diverses comme le tri de photos numériques. Cette technologie peut également permettre de déverrouiller un iPhone, d'accéder à un compte en banque ou bien aider à la police à retrouver un enfant disparu ou un terroriste.

Fin juin, elle a permis d'identifier plus rapidement le tireur du journal Capital Gazette, qui a tué cinq personnes près de Washington aux Etats-Unis. Mais pour de nombreux défenseurs des libertés individuelles, qui pointent son manque de fiabilité, la reconnaissance faciale est plutôt synonyme de "Big Brother".

Cancer : privés de larynx mais pas de leur voix, grâce à une application tchèque
En 2019, le Net va-t-il supplanter la télé?
Les internautes plus âgés partagent davantage d'infox
De l'eau potable avec de l'air, quand la tech vient au secours des sinistrés
Un milliardaire japonais bat le record du tweet le plus partagé de l'histoire
Au CES, les robots savent tout faire, même le pain
Télés, smartphones: cap sur les écrans pliables et enroulables
Un Google du dark web pour naviguer dans le monde obscur du net
Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les outils de téléconsultation commencent à s'implanter
Enfants placés: un documentaire accablant sur France 3
Les aliments riches en fibres permettraient de réduire les risques de maladies chroniques
Le controversé dioxyde de titane va-t-il vraiment disparaître de nos assiettes ?
Cancer : privés de larynx mais pas de leur voix, grâce à une application tchèque
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.038 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.