ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 19 Avril 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 14/07/2018 à 15:34


Microsoft appelle à une réglementation de la reconnaissance faciale



Le directeur des affaires juridiques de Microsoft s'est déclaré vendredi en faveur d'une réglementation des technologies de reconnaissance faciale, en raison du risque qu'elles font planer sur le droit à la vie privée et les libertés individuelles.

Dans un article de blog, Brad Smith appelle le gouvernement américain à poser les bases juridiques de l'utilisation de la reconnaissance faciale.

"Imaginez un gouvernement suivant à la trace chacun de vos déplacements au cours du dernier mois, sans votre permission ou sans que vous ne le sachiez", écrit-il. "Imaginez une base de données de toutes les personnes ayant assisté à un rassemblement politique".

Les entreprises pourraient avoir la possibilité de suivre de près visiteurs ou clients à leur insu, et d'utiliser les informations récoltées pour des décisions importantes, demande de crédit ou embauche par exemple.

Selon Brad Smith, les univers de films comme "Minority Report" ou "Ennemi d'Etat", ou celui dépeint dans le célèbre roman d'anticipation de George Orwell "1984", sont "sur le point de devenir possibles".

"Ces questions accroissent la responsabilité des entreprises technologiques qui créent ces produits", souligne-t-il. "Elles appellent également selon nous à une régulation gouvernementale réfléchie et à la mise en place de normes définissant un usage acceptable de la reconnaissance faciale".

"Cela peut sembler inhabituel pour une entreprise de demander une réglementation gouvernementale de ses produits, mais il existe de nombreux marchés dans lesquels une réglementation réfléchie contribue à un environnement plus sain pour les consommateurs comme pour les fabricants", poursuit le responsable de Microsoft.

Le géant californien utilise la reconnaissance faciale depuis des années pour des tâches diverses comme le tri de photos numériques. Cette technologie peut également permettre de déverrouiller un iPhone, d'accéder à un compte en banque ou bien aider à la police à retrouver un enfant disparu ou un terroriste.

Fin juin, elle a permis d'identifier plus rapidement le tireur du journal Capital Gazette, qui a tué cinq personnes près de Washington aux Etats-Unis. Mais pour de nombreux défenseurs des libertés individuelles, qui pointent son manque de fiabilité, la reconnaissance faciale est plutôt synonyme de "Big Brother".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Les robots en action à la Cité des sciences
Le streaming de jeux vidéo, une fausse bonne idée?
Les robots permettent aux poissons et aux abeilles de communiquer entre eux pour la première fois
La réalité virtuelle à la rescousse dans la gestion des catastrophes
Streaming, manette, studio: Google veut révolutionner le jeu vidéo
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
La cassette audio n'a pas dit son dernier mot
Nouvelle étape du tour du monde du bateau laboratoire Energy Observer
Première mondiale à l'aéroport de Lyon, qui lance un service de robot voiturier
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.038 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.