ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 18 Août 2018

PLANETE - Publié le 21/07/2018 à 16:32


Naissances en série au zoo d'Amnéville



Un lémurien maki vari, cinq pythons réticulés et de nombreux oiseaux rares sont nés depuis le début de l'été au zoo d'Amnéville (Moselle), a-t-on appris vendredi auprès du parc animalier.

Le maki vari, espèce endémique de Madagascar reconnaissable grâce à sa fourrure noire et blanche, a vu le jour il y a quelques semaines et "sera élevé par sa mère et non artificiellement, une situation exceptionnelle", selon les responsables du zoo.

Animal en voie de disparition, victime de la destruction des forêts sur l'île de Madagascar, "c'est le premier de son espèce à voir le jour au zoo d'Amnéville", a expliqué Hervé Santerre, directeur du zoo à l'AFP.

Cinq pythons réticulés, espèce de serpent pouvant mesurer jusqu'à 7 mètres pour un poids de plus de 100 kilos, sont également nés le 13 juillet dernier.

Parmi les autres naissances de cet "été prolifique" figurent trois kangourous wallabies, une antilope naine et de nombreux oiseaux rares comme le caracara des montages, dont les plumes ont longtemps été utilisées pour orner les vêtements de cérémonie des Incas.

Le zoo d'Amnéville, l'un des plus grands d'Europe, accueille quelque 2.500 animaux des cinq continents représentant près de 300 espèces. Parc privé ouvert en 1986, il reçoit chaque année plus d'un demi-million de visiteurs.

Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
Brésil: les drones au service de la préservation des dauphins de l'Amazonie
Au Vietnam, les ours d'élevage meurent car leur bile n'a plus la cote
Un drone marin pour recenser et mieux protéger les cétacés en Méditerranée
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Une marée rouge décime la population aquatique de la côte ouest de la Floride
Puy du fou: des corbeaux ramasseurs de mégots entrent en action
Un envahisseur exotique dans les étangs de l'Ain
En Afrique du Sud, le filon des mines d'or s'épuise irrémédiablement
Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles et les insectes aquatiques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
Brésil: les drones au service de la préservation des dauphins de l'Amazonie
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Naissances en série au zoo d'Amnéville
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
Des records de chaleur dans tout l'hémisphère nord
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.022 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.