ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Juillet 2019

PLANETE - Publié le 25/07/2018 à 20:38


Le littoral espagnol, deux fois plus urbanisé qu'il y a 30 ans



L'urbanisation du littoral a plus que doublé en 30 ans en Espagne, deuxième destination touristique mondiale, avec par endroits plus de 90 % du territoire bétonné, a alerté mardi Greenpeace.

L'Espagne a été l'un des premiers pays européens à se doter d'une loi de protection du littoral en 1988, mais le texte a été peu ou mal appliqué pendant des décennies marquées par la frénésie de la construction et la corruption urbanistique, selon l'ONG écologiste.

La surface urbanisée sur les côtes est passée de 240 000 hectares en 1988 à 530 000 hectares cette année, soit 13,1 % du littoral contre 2 % en moyenne dans l'intérieur du pays, a souligné Greenpeace Espagne en présentant un rapport sur la question dans le port de Barcelone.

Symbole des excès des années 2000, quand l'Espagne était prise dans une bulle immobilière, l'hôtel El Algarrobico, monstre de 21 étages les pieds dans l'eau en plein milieu d'un parc naturel, est toujours debout alors que la Cour suprême a ordonné sa démolition après des années de bataille judiciaire.

L'éclatement de la bulle immobilière en 2008 a largement freiné la construction, mais le rythme s'accélère avec la reprise économique, prévient Pilar Marcos, responsable de la section biodiversité de l'ONG.

« Le béton revient. Si on trouvait la Costa del Sol [dans le sud, autour de Malaga] déjà saturée, les promoteurs commercialisent encore 11 000 nouveaux logements dans 200 projets », avertit-elle.

Selon le rapport, 26,2 % du littoral de la province de Malaga est urbanisé, un chiffre qui monte à plus de 90 % dans la fameuse station balnéaire de Marbella.

La côte méditerranéenne est la plus touchée : 26,4 % d'urbanisation en Catalogne, 23,1 % dans la région de Valence et 15,4 % en Andalousie.

« L'occupation de la première ligne de côte est massive, et cela nous laisse une côte saturée », a dénoncé la responsable de la campagne, Paloma Nuche.

Outre ses répercussions sur la faune et la flore locales, l'urbanisation des sols rend les habitants plus vulnérables aux inondations, qui risquent de se multiplier avec les changements climatiques, avertit l'ONG.

Selon l'Organisation mondiale du tourisme, l'Espagne s'est hissée en deuxième position, devant les États-Unis, mais derrière la France, parmi les destinations les plus prisées des touristes en 2007, avec 82 millions de visiteurs d'après les données du gouvernement.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
L'Autorité de la Grande Barrière de corail veut des mesures contre le changement climatique
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
En réduisant dès maintenant sa pollution à l'ozone, la Chine pourrait sauver 330.000 vies d'ici 2050
Naissance en Normandie de bébés crocodiles d'une espèce menacée
Viande de chien: pro et anti manifestent en Corée du Sud
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.065 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.