ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 17 Juillet 2019

INSOLITE - Publié le 30/07/2018 à 17:21


Mousson en Inde: des poissons nagent dans les couloirs à l'hôpital



La mousson en Inde, qui a  fait 545 morts depuis mai, a provoqué une inondation dans un hôpital de l'État du Bihar où des poissons se sont retrouvés à nager dans les couloirs, a-t-on appris lundi auprès des autorités.

Alors que l'eau sale dévalait dans l'unité des soins intensifs à l'hôpital universitaire Nalanda de Patna, les patients ont bien mérité leur nom: ils se sont tassés comme ils ont pu sur leurs lits en attendant que le flot passe. Le proche d'un patient a même attrapé un poisson.

«Une partie du rez-de-chaussée a été inondée hier [dimanche] après l'engorgement d'un tuyau en raison des fortes pluies», a expliqué à l'AFP le responsable de l'hôpital, Sitaram Prasad.

La mésaventure illustre les problèmes posés aux infrastructures du pays par la mousson qui sème chaque année mort et destruction. De juin à septembre, des dizaines de milliers d'immeubles et d'habitations sont régulièrement inondés.

Depuis mai, 545 personnes sont mortes à cause des pluies qui ont affecté d'une manière ou d'une autre plus d'un million de personnes.

Dans le seul État d'Uttar Pradesh situé à l'ouest du Bihar, des effondrements de maisons ou de murs ont tué près de 80 personnes depuis jeudi, selon le responsable local des situations d'urgence Sanjay Kumar.

Les autres États alentour étaient également en alerte et les autorités ont évacué 3000 habitants des zones proches de la Yamuna, affluent du Gange, qui a dépassé sa cote d'alerte à New Delhi.

Dans l'État de Haryana, beaucoup de cours d'eau atteignaient également leur cote d'alerte, selon les autorités. Le Gujarat et l'Assam étaient également touchés. Plus de 200 000 personnes vivent dans des camps de secours dans l'Assam.

Bombay, la capitale de l'État de Maharashtra, a subi des journées entières de pluies torrentielles qui ont entravé les transports et provoqué d'importantes inondations.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Le chien, meilleur ami de l'homme contre les punaises de lit
Inde: le son des abeilles pour éloigner les éléphants des rails
Une tapisserie Game of Thrones de 90 mètres bientôt à Bayeux
Sa famille le croyait mort, un Américain réapparaît lors d'un barbecue
Une tête géante de Trump immergée dans une rivière en France
France: procès du coq Maurice, nuisance sonore ou symbole de la ruralité?
L'égoportrait cinq fois plus mortel que les attaques de requins
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.058 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.