ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 31 Mai 2020

PLANETE - Publié le 30/07/2018 à 17:23


Thomas Cook supprime ses attractions impliquant des orques en captivité



Le voyagiste britannique Thomas Cook va supprimer de son catalogue les attractions impliquant « des orques en captivité », a annoncé dimanche son directeur général, Peter Fankhauser.

Cette décision fait suite à une révision de la politique du groupe en matière de bien-être animal, explique M. Fankhauser dans un billet publié sur le blogue de Thomas Cook.

« À partir de l'été prochain, nous ne vendrons plus d'attractions animales gardant des orques en captivité », écrit-il. « Il faut être clair sur le genre d'entreprise que nous voulons être. C'est pourquoi nous avons introduit notre politique sur le bien-être animal il y a 18 mois, et c'est pourquoi nous avons pris cette décision aujourd'hui ».

Selon la presse britannique, cette décision concernera le parc zoologique Loro Parque à Tenerife, dans l'archipel espagnol des Canaries, et les parcs à thème SeaWorld, dédiés aux attractions marines, avec spectacles d'orques et de dauphins.

Fondé en 1959 aux États-Unis, SeaWorld Entertainment a vu sa réputation entachée par plusieurs scandales et l'opposition farouche d'organisations environnementales.

Sous pression, SeaWorld a néanmoins annoncé en mars 2016 mettre fin à l'élevage d'orques en captivité, tout en indiquant que les visiteurs pourraient continuer d'admirer dans ses parcs les majestueux mammifères jusqu'à l'extinction de la génération actuelle.

L'annonce de Thomas Cook a été saluée comme une « victoire » par l'association de protection des droits des animaux PETA, qui avait organisé moult protestations contre la présence de ces attractions au catalogue du groupe.

« Il y a de bonnes raisons pour qu'une entreprise qui se présente comme respectueuse des animaux refuse d'être associée à SeaWorld. Les orques y sont forcés de passer leur vie entière à nager en rond dans de minuscules cellules de béton pleines de chlore », a souligné l'organisation dans un communiqué appelant l'ensemble des voyagistes britanniques à suivre l'exemple de Thomas Cook.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.071 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.