ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Juillet 2019

INSOLITE - Publié le 03/08/2018 à 18:02


À Moscou, émoi hors du commun après le vol d'un chat d'un musée



Le vol mystérieux d'un chat, chouchou des visiteurs d'un musée, a suscité un émoi hors du commun à Moscou, faisant la Une de plusieurs médias de la capitale russe, avant qu'il soit retrouvé.

Beguemot, un chat noir poilu vivant depuis 2005 au Musée Mikhaïl Boulgakov à Moscou, a été baptisé en l'honneur du chat géant du même nom, personnage du célèbre roman Maître et Marguerite de cet écrivain russe.

Mercredi, les employés du musée ont sonné l'alarme et sollicité l'aide de la police après que des témoins ont affirmé qu'une inconnue l'avait enlevé et emporté dans son sac, en direction de la station de métro proche.

La nouvelle a aussitôt été reprise par les chaînes de télévision, locales et nationales. «Sa disparition a suscité la préoccupation dans tout Moscou», a rapporté la chaîne Moskva-24. «Le membre le plus important du personnel du Musée Boulgakov a disparu», a déploré TV Centre.

Le chat âgé de 15 ans a en effet un statut de membre officiel du personnel du musée et jouit d'une énorme popularité parmi les visiteurs, qui le prennent souvent en photo.

La police a lancé des recherches et quelques heures plus tard le chat a été retrouvé, près d'un théâtre non loin du musée. «Merci les amis! Sans votre aide, cela aurait pu finir de manière tragique», a écrit le personnel du Musée Boulgakov sur sa page Facebook.

Le musée a annoncé réfléchir pour lui à des mesures de sécurité supplémentaires, notamment l'achat d'un collier équipé d'un GPS.

«Beguemot est de bonne humeur aujourd'hui, il s'est déjà rétabli après le stress subi. Mais nous ne le laissons pas sortir pour l'instant», a indiqué jeudi un employé du musée à la chaîne de télévision russe NTV. Il a assuré que le chat, installé dans le bureau de l'administration, disposait de «la nourriture et tout le nécessaire».

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une tortue à deux têtes naît en Malaisie
Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Le chien, meilleur ami de l'homme contre les punaises de lit
Inde: le son des abeilles pour éloigner les éléphants des rails
Une tapisserie Game of Thrones de 90 mètres bientôt à Bayeux
Sa famille le croyait mort, un Américain réapparaît lors d'un barbecue
Une tête géante de Trump immergée dans une rivière en France
France: procès du coq Maurice, nuisance sonore ou symbole de la ruralité?
L'égoportrait cinq fois plus mortel que les attaques de requins
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.063 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.