ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 13 Décembre 2018

PLANETE - Publié le 06/08/2018 à 15:51


Cent ans après son départ, le trois-mâts d'un explorateur regagne la Norvège



Le Maud, trois-mâts de l'explorateur norvégien Roald Amundsen, a retrouvé sa Norvège natale lundi, cent ans après l'avoir quittée pour une expédition dans l'Arctique, a annoncé le chef du projet de rapatriement.

Précieuse relique des expéditions polaires norvégiennes, le Maud a été remonté à la surface en 2016 après 85 années passées dans les eaux du Grand Nord canadien, où il avait coulé en 1930.

Après avoir quitté le Groenland fin juin, l'épave a été remorquée à travers l'Atlantique Nord à bord d'une grande barge et a gagné lundi matin le port de Bergen, dans l'ouest de la Norvège.

"Le voyage a été long mais il s'est bien passé", a déclaré à l'AFP le chef de l'opération, Jan Wanggaard.

Grâce aux financements de trois frères et entrepreneurs norvégiens, le Maud sera in fine exposé dans la municipalité d'Asker (sud-est) où il avait été mis à flot en 1917.

"Roald Amundsen est un personnage historique important en Norvège", a fait valoir M. Wanggaard. "Nous souhaitons raconter l'histoire de cette expédition au peuple norvégien".

Premier homme à conquérir le pôle Sud en 1911, Amundsen voulait utiliser le Maud pour étudier l'océan Arctique en le laissant être pris dans les glaces et dériver autour du pôle Nord.

L'expédition lancée en 1918 avait notamment permis d'explorer le passage du Nord-Est, apportant une riche moisson de résultats scientifiques, mais la faillite financière d'Amundsen avait entraîné la vente du bateau à la Compagnie de la Baie d'Hudson en 1925.

Rebaptisé "Baymaud", le trois-mâts avait coulé cinq ans plus tard près de la rive de Cambridge Bay, dans le territoire canadien du Nunavut.

Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
Moins de caribous, davantage d'algues rouges dans un Arctique plus chaud en 2018
Au Népal, la bombe à retardement des lacs glaciaires
Au Chili, le risque d'une hétacombe plane sur les forêts de pins millénaires
En 2 siècles, l'humanité va annuler 3 millions d'années de refroidissement du climat
Le poulet, symbole des répercussions de l'humain sur la nature
A Maurice, tout est bon dans la canne à sucre, même l'électricité
Grande Barrière: les coraux ayant survécu au blanchissement sont plus résistants
La glace, bouée de survie pour les Iakoutes dans la plus froide région sur Terre
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Egypte: polémique autour d'une vidéo d'un couple nu au sommet d'une pyramide
Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Biocontrôle: la guerre des insectes aura bien lieu
Des Amérindiens dénoncent des projets de forage en Alaska
 LES PLUS LUS 
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Résurgence inédite de l'anthrax dans les pâturages des Hautes-Alpes
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
La pêche à l'explosif en Libye, fléau écologique en Méditerranée
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.106 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.