ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 18 Août 2018

INSOLITE - Publié le 07/08/2018 à 15:24


Turquie : déplacement d'un hammam historique menacé d'engloutissement



Les autorités turques ont déplacé lundi au cours d'une opération spectaculaire et millimétrée un hammam historique de 1.500 tonnes pour éviter qu'il ne soit submergé par les eaux dans le cadre d'un projet de barrage controversé.

Le déménagement du hammam d'Artuklu, construit il y a plus de 650 ans dans la localité de Hasankeyf (sud-est), sur les rives du Tigre, a mobilisé des moyens extraordinaires, selon des correspondants de l'AFP.

Chargé sur une plateforme roulante faite sur mesure, le mastodonte de pierre a été transporté sur une large route construite spécialement pour l'occasion. Le convoi a mis plusieurs heures pour parcourir les deux kilomètres le séparant de sa destination.

Cette opération s'inscrit dans un effort de préservation du patrimoine face au projet de barrage d'Ilisu, qui est situé en aval et provoquera à terme l'engloutissement de Hasankeyf.

Ce barrage fait partie du Projet d'Anatolie du Sud-Est, un vaste plan d'aménagement du territoire qui vise à améliorer l'approvisionnement en énergie de cette région.

Pour préserver certains ouvrages de Hasankeyf, ville qui abrite de nombreux vestiges des époques romaine, byzantine, pré-ottomane et ottomane, les autorités ont créé un "parc culturel" à proximité de la ville.

C'est là qu'a été entreposé le hammam lundi. L'an dernier, un tombeau datant du 15ème siècle et pesant plus de 1.100 tonnes y avait déjà été déplacé.

"Six autres ouvrages (les rejoindront). Hasankeyf va véritablement préserver son identité historique, et le nouveau Hasankeyf sera une perle touristique", a déclaré le gouverneur de la province de Batman, Ahmet Deniz, cité par l'agence de presse étatique Anadolu.

Mais des activistes locaux craignent que le caractère unique du lieu ne soit perdu à jamais avec la montée des eaux.

Sujet sensible en Turquie, la construction du barrage est également source de tension avec l'Irak voisin, alimentée en aval par le Tigre dans une région où le contrôle de la ressource hydraulique est crucial.

En juin, l'ambassadeur turc en Irak Fatih Yildiz avait annoncé que la Turquie suspendait pour un peu moins d'un mois le processus de retenue d'eau après des plaintes de la part de l'Irak.

Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Le Premier ministre des Tonga propose à ses homologues un concours de perte de poids
À Paris, les Uritrottoirs suscitent rires et grincements de dents
Le Mexique bat le record de la plus longue ligne de hot-dogs
Des Lettons veulent planter leur drapeau sur le mont Blanc, la police intervient
Turquie : déplacement d'un hammam historique menacé d'engloutissement
Albanie: la guerre de la truffe
À Tokyo, un temple des chats porte-bonheur attire les instagrammeurs
Mexique: à 12 ans, il entre à l'université en physique biomédicale
Fabrice Gropaiz boucle la première étape de son tour du monde en skate électrique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
Brésil: les drones au service de la préservation des dauphins de l'Amazonie
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Naissances en série au zoo d'Amnéville
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
Des records de chaleur dans tout l'hémisphère nord
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.