ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 18 Octobre 2018

SEXO - Publié le 09/08/2018 à 17:34


Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon



Les hommes qui veulent devenir père feraient mieux de porter le caleçon plutôt que des sous-vêtements serrés, pour favoriser la production de spermatozoïdes, ont affirmé des chercheurs jeudi.

Cette étude publiée par la revue Human Reproduction confirme, avec une plus grande rigueur que d'autres avant elle, ce que l'on soupçonnait déjà: plus les testicules respirent, mieux ils fonctionnent.

"Les hommes qui portent des caleçons ont des concentrations en spermatozoïdes plus élevées que ceux qui portent des sous-vêtements plus moulants", a résumé la revue dans un communiqué.

Cette conclusion provient de spermogrammes réalisés par 656 hommes entre 2000 et 2017, dans le service d'assistance à la procréation du Massachusetts General Hospital à Boston (États-Unis).

L'étude "est la première à dépasser l'accent mis traditionnellement sur la qualité du sperme et à comprendre des données sur une multitude d'indicateurs du fonctionnement testiculaire, tels que les hormones de la reproduction et les dégâts sur l'ADN du sperme", a avancé Human Reproduction.

Les sujets de l'étude ont indiqué ce qu'ils portaient le plus souvent. Pour 53% c'était des caleçons, pour 47% des sous-vêtements plus serrés (boxer court ou boxer long, slip moulant ou autre).

En ajustant avec d'autres facteurs pouvant influencer la qualité du sperme (état de santé, niveau d'activité physique, tabagisme, etc.), les adeptes du caleçon avaient 33% de spermatozoïdes mobiles en plus.

Par ailleurs, ceux qui portent des sous-vêtements serrés secrètent plus d'hormone folliculo-stimulante (FSH), qui stimule la production de spermatozoïdes. D'après les chercheurs, le corps compense ainsi une température trop élevée pour les testicules.

"La production de sperme nécessite une température de 3 à 4°C inférieure à celle du reste du corps", a rappelé un professeur en médecine de la reproduction de l'université d'Édimbourg (Royaume-Uni), Richard Sharpe, cité par Science Media Centre.

Lui et d'autres experts donnent d'autres conseils: éviter de porter des pantalons moulants, de passer trop de temps assis, et de prendre des bains très chauds.

Une ville américaine s'oppose à la première maison close de robots
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
Sites de rencontres : hommes et femmes n'auraient pas les mêmes exigences de niveau d'instruction
Sperme dégradé, puberté précoce: des causes probablement environnementales
Manger des noix améliore la qualité du sperme
Au Cambodge, une blogueuse féministe brise les tabous du sexe
Le transsexualisme ne doit plus être considéré comme une maladie mentale, dit l'OMS
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une très rare maladie infantile paralysante inquiète les autorités aux Etats-Unis
La lumière bleue de nos écrans, nouvelle cible de la cosmétique
Un jackpot à 900 millions de dollars à la loterie américaine
En Birmanie, un temple bouddhiste transformé en havre pour pythons
Les émissions liées à l'énergie devraient encore croître en 2018
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.060 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.