ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Fevrier 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 11/08/2018 à 10:03


Un dimanche soir sous une pluie d'étoiles filantes



La traditionnelle pluie d'étoiles filantes du mois d'août sera à son apogée dans la nuit de dimanche à lundi, un spectacle céleste mis en valeur cette année par un ciel sombre de nouvelle lune.

"Le maximum du maximum devrait avoir lieu aux alentours de 02h00 GMT lundi avec une à deux étoiles filantes par minutes", explique à l'AFP Florent Deleflie, astronome de l'Observatoire de Paris.

"Dès que l'obscurité sera tombée dimanche, les observateurs pourront s'attendre à voir quelques dizaines de météores par heure", note la Royal Astronomical Society (RAS) dans un communiqué.

Des estimations qui conduisent à penser que 2018 sera une année "moyenne" pour les Perséides: bien meilleure que l'année dernière mais moins bonne que le cru 2016, exceptionnel.

"Mais tout reste possible !", prévient Florent Deleflie. "Il faut surveiller car on peut être surpris dans un sens comme dans l'autre".

La pluie d'étoiles filantes nous est offerte par les Perséides, de petites particules de la comète Swift-Tuttle qui croise l'orbite terrestre chaque année entre la mi-juillet et la mi-août.

En rentrant dans notre monde, les petits débris cométaires cognent dans les molécules de l’atmosphère. Ce choc, extrêmement violent, produit de la lumière. Chaque débris se transforme alors en "étoile filante".

Si le nombre d'étoiles filantes attendu n'est pas exceptionnel, les conditions d'observation seront "parfaites", selon la RAS. Car "la nouvelle lune est synonyme de ciel plus sombre".

Pour admirer le phénomène, pas besoin de matériel particulier, un transat suffira.

Mais pour mettre toutes les chances de son côté, les spécialistes recommandent de fuir les lumières de la ville, de privilégier la mer et la montagne et d'être patient (il faut compter au moins 10 minutes pour que la vision s'habitue à l'obscurité).

Florent Deleflie préconise aussi "de bien garder les yeux vers le ciel car certains phénomènes très furtifs ou certaines toutes petites étoiles filantes ne sont visibles que si l'on regarde la voute céleste en permanence".

La Royal Astronomical Society se veut rassurante: "si les nuages ​​rendent l’observation impossible ce week-end, sachez que la pluie d'étoiles filantes durera encore quelques jours même avec une activité réduite".

La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Mort du robot martien Opportunity 2004-2018
Le milliardaire Richard Branson prévoit son propre voyage spatial d'ici juillet
La sonde Hayabusa2 doit toucher le sol d'un astéroïde le 22 février
Le test de SpaceX pour le transport d'astronautes reporté
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
La Terre reçoit de plus en plus d'astéroïdes
Les anneaux de Saturne sont tout jeunes
Objectif Lune: l'Europe veut étudier la possibilité d'une mission avant 2025
L'astronaute Thomas Pesquet doit revoler "très bientôt
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.036 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.