ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 25 Juin 2019

PLANETE - Publié le 14/08/2018 à 20:33


La Nouvelle-Calédonie renforce la protection de ses récifs coralliens



La Nouvelle-Calédonie, territoire français du Pacifique Sud, a renforcé mardi la protection d'une grande partie des récifs vierges du parc naturel de la mer de corail, une des plus vastes réserves marines au monde.

Les arrêtés adoptés mardi créent à l'intérieur du parc naturel de la mer de corail une réserve intégrale de 7.000 km2 et une réserve naturelle de 21.000 km2, qui couvrent plus d'un tiers des exceptionnels récifs calédoniens, a indiqué le gouvernement du territoire dans un communiqué.

Avec ses 1,3 million de km2, le parc de la mer de corail, créé en 2014, est l'une des plus vastes réserves marines au monde. Il abrite une biodiversité exceptionnelle avec plus de 2.000 espèces de poissons, 310 espèces de coraux et plus d'un tiers des récifs "vierges" de la planète.

Toute activité humaine autre que scientifique est ainsi interdite sur certaines portions de récifs connus pour accueillir tortues vertes, requins ou baleines à bosse.

Dans la partie réserve naturelle, la pêche sera interdite, y compris pour l'autoconsommation, tout comme les sports nautiques motorisés, les bivouacs ou les pique-nique à terre.

L'accès sera payant et le tourisme réglementé: autorisation préalable du gouvernement pour les opérateurs de tourisme, interdiction des bateaux de plus de 200 passagers, présence à bord de personnel formé aux bonnes pratiques du parc...

Le gouvernement français a salué la protection de ce "patrimoine naturel irremplaçable". "C'est une étape majeure dans la structuration du parc naturel marin de la mer de corail, qui abrite et protège près d'un tiers des récifs coralliens les plus précieux de la planète", a commenté le secrétaire d’État à la Transition écologique Sébastien Lecornu, se réjouissant d'une "avancée concrète et irréversible".

"C'est le genre de leadership que nous voulons voir dans la conservation des récifs coralliens et nous l'applaudissons", a également estimé dans un communiqué John Tanzer, de WWF International.

"Avec une bonne gestion, ces aires marines protégées aideront à maintenir les populations de poissons et la santé des écosystèmes qui permettra aux récifs de résister aux impacts du changement climatique. Ce leadership doit inspirer d'autres gouvernement", a-t-il plaidé.

Les récifs coralliens, qui abritent plus d'un quart des espèces animales et végétales des océans, sont particulièrement sensibles au réchauffement et sont menacés de disparition.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie
Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
L'océan, un poumon de la planète au coeur des enjeux climatiques
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
L'Inde suffoque sous la chaleur, jusqu'à 50°C
Europol: sauvetage de milliers de reptiles destinés à finir en sac à main
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Les chimpanzés ne survivent plus que dans des ghettos forestiers
Encore loin du zéro déchet, les Sénégalais mènent la lutte contre les ordures
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le CBD pourrait devenir une arme puissante contre l'antibiorésistance
Un traitement pour soigner l'hypertension pourrait protéger de la maladie d'Alzheimer
Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.057 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.