ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 17 Juillet 2019

SANTE - Publié le 16/08/2018 à 00:19


Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?



Plus personne n'ignore les méfaits de l'exposition aux écrans sur la santé oculaire et la forme en général, surtout chez les enfants et les adolescents. Trop de temps passé sur les écrans peut entraîner un risque accru d'obésité, de sécheresse oculaire, de migraines, de fatigue visuelle, d'une moindre qualité de sommeil et une recrudescence de myopie. Voici quelques conseils de professionnels pour limiter le temps d'exposition des plus jeunes aux smartphones et autres tablettes.

Encouragez-les à faire régulièrement des pauses

Les ophtalmologues recommandent une pause de 20 secondes toutes les 20 minutes lorsqu'on lit un livre (électronique ou non), car la lecture prolongée peut entraîner une fatigue oculaire. Le professeur K. David Epley, de l'Académie américaine d'ophtalmologie, conseille aux parents d'utiliser une minuterie de cuisine ou celle d'un smartphone pour rappeler aux enfants qu'une pause est nécessaire, qu'il faut par exemple regarder par la fenêtre tous les deux chapitres ou après avoir fini un niveau ou une mission d'un jeu vidéo.

Limitez le temps passé devant les écrans chaque jour

Il est important que les enfants et les adolescents ne passent pas plus d'une heure ou deux devant les écrans chaque jour, a noté le professeur Tracie A. Barnett, chercheur à l'INRS-Institut Armand Frappier de Montréal, dans une étude récemment publiée dans la revue Circulation. Le professeur Barnett ajoute que de nombreux enfants dépassent largement ces recommandations et conseille aux parents d'être vigilants sur ce point au quotidien.

Donnez l'exemple

Tracie A. Barnett explique aussi que les parents peuvent aider leurs enfants à réduire leur temps d'exposition aux écrans en leur montrant l'exemple et en établissant des règles claires pour chacun à la maison.

L'ophtalmologue David Epley est sur la même longueur d'ondes: "Je préfère donner de meilleures habitudes aux enfants plutôt que d'avoir à leur fournir une béquille comme des lunettes de confort qui leur permettront de passer encore plus de temps sur les écrans."

Interdisez les écrans dans les chambres

"Idéalement, les écrans devraient être bannis des chambres, surtout parce que certaines études ont montré que le fait d'avoir de tels appareils dans la chambre pouvait affecter le sommeil. Mettez l'accent sur les interactions directes et le temps passé en extérieur", ajoute le professeur Barnett.

N'hésitez pas à sortir

Dans une étude récente parue dans la revue Ophthalmology, le professeur Epley avait trouvé que le temps passé à l'extérieur, surtout chez les plus jeunes, pouvait ralentir la progression de la myopie. D'autres études précédentes étaient déjà arrivées à cette conclusion.

N'utilisez pas les écrans dans l'obscurité

Des recherches relayées la semaine dernière par l'Université de Tolède ont montré que la lumière bleue émise par les écrans pouvait contribuer à certaines maladies oculaires et à la cécité en déclenchant un processus dans la rétine qui détruit les cellules. C'est pourquoi le directeur de cette étude, le Dr. Ajith Karunarathne, recommande d'éviter l'utilisation des écrans dans l'obscurité car elle peut augmenter les troubles de la vue.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Trop de sucres dans la nourriture pour bébé, prévient l'OMS
Être stigmatisé dès le plus jeune âge à cause de son poids laisse des séquelles
La couverture vaccinale dans le monde stagne dangereusement selon l'ONU
AVC : une prise en charge plus rapide pourrait améliorer la condition d'un millier de patients chaque année
VIH : un manque d'empathie de la part du corps médical peut pousser le patient à arrêter son traitement
Don du sang: la période d'abstinence imposée aux homosexuels réduite d'un an à 4 mois
Davantage de légumineuses, mais aussi de viande consommées dans le monde d'ici 10 ans
Arrêter l'alcool permettrait d'améliorer le bien-être mental des femmes
Soutenir l'agriculture locale serait bon pour notre santé mentale
Les relations néfastes pourraient être liées à une perte osseuse chez les femmes post-ménopausées
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Australie : des plongeurs au secours d'une raie manta
Quand une mère orang-outan veut mettre les voiles, elle se gratte
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.068 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.