ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Fevrier 2019

SCIENCE - Publié le 17/08/2018 à 20:32


Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte



Pendant des millénaires, sous les sables du désert égyptien, une substance blanchâtre solidifiée reposait dans un pot cassé. Les scientifiques croient maintenant que c'est « probablement le plus ancien résidu archéologique solide de fromage jamais trouvé ».

Les archéologues ont fait cette découverte en nettoyant les sables autour d'une tombe de la 19e dynastie dans la vaste nécropole de Saqqara de l'ancienne ville de Memphis. La tombe de Ptahmes, le maire de l'ancienne ville de Memphis, a été découverte en 1885, mais a été avalée par le désert jusqu'à sa redécouverte en 2010.

La masse solidifiée blanchâtre a été découverte lors des travaux d'excavation entre 2013 et 2014, avec un tissu de toile qui aurait pu être utilisé pour recouvrir le pot, peut-être pour préserver son contenu, selon une étude publiée cette semaine dans Analytical Chemistry. Le fromage âgé de 3200 ans était composé d'un mélange de lait de vache et de mouton ou de chèvre.

« En raison des pluies et des crues du Nil, l'échantillon a subi des milliers de cycles d'hydratation et de déshydratation. L'environnement alcalin très prononcé a transformé toutes les graisses et il n'a pas été possible d'utiliser des techniques conventionnelles », a expliqué l'auteur principal de l'étude, Enrico Greco.

La fabrication de fromage a été représentée sur des peintures murales d'anciennes tombes égyptiennes à partir de 2000 av. J.-C. En outre, une étude publiée en 2012 dans la revue scientifique Nature retrace les premières preuves de l'industrie jusqu'au 6e millénaire avant Jésus-Christ. en Europe du Nord, il y a quelque 7000 ans.

Les résidus de fromage plus anciens découverts étaient généralement attribués au lait fermenté naturel comme le yaourt ou le kéfir, mais la découverte de Saqqara n'a révélé aucune trace de protéines provenant de la fermentation du lait naturel, a déclaré M. Greco. « Pour cette raison, nous pouvons dire que c'est le plus vieux fromage solide jamais trouvé à ce jour. »

Il y a peu d'informations sur le processus de fabrication de fromage en particulier, mais « il était nécessaire de développer une technologie et des procédures spécifiques qui n'existaient pas auparavant, a dit M. Greco. C'est un moment très important dans l'histoire des produits laitiers ».

Parmi les résultats significatifs de l'étude, on peut citer les signes de bactéries potentiellement responsables d'une maladie mortelle, la brucellose, due à la consommation de produits laitiers non pasteurisés. Selon l'étude, si elle est confirmée, ce sera « la première preuve biomoléculaire directe » de l'existence de la maladie au cours de la période pharaonique.

« La brucellose dans l'Égypte ancienne a été identifiée par les effets ostéoarticulaires sur les os des momies », a expliqué M. Greco. La conclusion peut suggérer que « les Égyptiens mangeaient du fromage ou du lait contaminé ».

Le jeu vidéo fait son entrée dans le temple du savoir scientifique
Découverte de la chambre funéraire d'un noble inca au Pérou
Des organismes étaient capables de se déplacer il y a 2,1 milliards d'années
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le stress de la baleine à bec face aux sonars militaires
Le Tombeau des rois, mystères et croyances dans les entrailles de Jérusalem
Des gravures espagnoles vieilles d'un millénaire retrouvées dans un jardin anglais
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos
L'intelligence artificielle efficace pour diagnostiquer des maladies pédiatriques
L'Allemagne veut interdire les thérapies de conversion des homosexuels
USA: bientôt d'autres choix que Monsieur et Madame sur les billets d'avion
Une brève anesthésie générale subie pendant l'enfance ne perturberait pas le développement
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.034 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.