ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

SCIENCE - Publié le 17/08/2018 à 20:33


Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois



Dans une percée qui pourrait aider à nourrir une population mondiale croissante dans les décennies à venir, des scientifiques ont annoncé jeudi le séquençage, pour la première fois, du génome complet du blé tendre.

«Cela va grandement accélérer nos efforts en vue d'identifier les gènes du blé importants pour l'agriculture, y compris ceux qui pourraient aider à combattre les plus grandes maladies fongiques», a dit dans un communiqué Kostya Kanyuka, chercheur en génomique fonctionnelle pour Rothamsted Research.

Le blé nourrit plus d'un tiers de la population humaine mondiale et représente près d'un cinquième des calories consommées par les humains.

Mais il est plus difficile de le cultiver dans des climats chauds et secs, et ces conditions devraient s'accentuer avec le changement climatique.

Selon les experts, le monde a besoin de variétés plus résistantes aux maladies et d'espèces pouvant pousser avec moins d'eau dans un environnement plus chaud.

Le séquençage «va être grandement et immédiatement bénéfique pour les producteurs de blé, accélérant le développement de nouvelles variétés d'élite», a ajouté Kostya Kanyuka.

Séquencer le génome entier du blé a été «un immense défi», qui a pris 13 ans parce que le blé contient cinq fois plus de gènes qu'un humain (107 891 contre 20 000), selon un rapport publié dans la revue Science.

Le type de blé séquencé, par 200 scientifiques originaires de 20 pays, est le blé tendre (Triticum aestivum), la céréale la plus cultivée au monde en termes de surface, selon l'étude menée par le Consortium international de séquençage du génome du blé (IWGSC).

«La production de blé doit augmenter de 1,6% par an pour répondre à la demande d'une population mondiale projetée à 9,6 milliards d'habitants d'ici 2050», selon le rapport.

Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Archéologie en mer: sur la piste de la Cordelière et du Regent, l'énigme de Sud Minou 1
Egypte: un bas-relief pharaonique de Karnak rapatrié de Grande-Bretagne
Un fossile de cerf préhistorique très bien conservé découvert en Argentine
Un tsunami a frappé en 1076 le sud de la Chine, aujourd'hui densément peuplé
Mexique : 1ère découverte d'un temple dédié au dieu aztèque Xipe Totec
Israël: des bustes de l'époque romaine découverts par une promeneuse
La NASA célèbre le Nouvel An avec un survol historique d'Ultima Thule
Égypte: découverte d'une tombe vieille de plus de 4400 ans
Le transhumanisme gagne du terrain, malgré les doutes des scientifiques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.053 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.