ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 20 Juin 2019

SCIENCE - Publié le 21/08/2018 à 22:33


Indonésie: pourquoi Lombok est frappée par de multiples séismes



L'île indonésienne touristique de Lombok a été frappée ces dernières semaines par une série de puissants séismes qui ont fait plus de 500 morts et des centaines de milliers de sans-abri.

L'Indonésie, un archipel de 17.000 îles et îlots, se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique. Mais il est rare de voir une seule île touchée aussi souvent par des séismes aussi puissants. Voici quelques éléments de réponses.

Comment expliquer cette série de séismes précisément sur cette île?

L'archipel indonésien s'est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques: indo-pacifique, australienne, eurasienne. Les tremblements de terre qui ont secoué Lombok depuis fin juillet sont le résultat d'une collision entre la plaque australienne et la plaque eurasienne, selon des géologues.

La compression des deux plaques provoque une activité le long d'une zone de rupture tectonique appelée arc volcanique de Florès, qui s'étend de la partie est de l'île de Java jusqu'à l'île de Timor -- Lombok est entre les deux.

"Il y a de toute évidence différentes parties de la structure tectonique qui bougent en ce moment et provoquent des perturbations" générant des séismes, explique Chris Elders, expert de la tectonique des plaques à l'Université Curtin, dans l'ouest de l'Australie.

Pourquoi y a-t-il eu autant de violentes secousses récemment?

Lombok a été frappée par deux puissants séismes mortels les 29 juillet et 5 août -- le plus violent atteignant une magnitude de 6,9 -- suivis de violentes répliques. L'activité sismique a augmenté dans la mesure où différentes parties des failles ont glissé et bougé, explique M. Elders.

Il est cependant difficile d'identifier exactement ce qui provoque les failles de plaques tectoniques autrement que par une accumulation des tensions sismiques. "La structure tectonique va bouger régulièrement quand les tensions vont augmenter", souligne Danny Hilman, géologue à l'Institut indonésien des sciences.

De nouveaux séismes sont-ils possibles?

Il n'est pas inhabituel que de puissants séismes soient suivis de nombreuses répliques, mais une succession de secousses d'une telle magnitude est plus rare.

Les séismes en série qui ont frappé Lombok sont "assez extraordinaires" et ne sont peut-être pas finis, observe Adang Surahman, expert en tremblements de terre à l'Institut de technologies de Bandung.

"Habituellement, il faut beaucoup de temps pour qu'un deuxième tremblement de terre majeur se produise, en raison de l'énergie libérée. Mais à Lombok, un séisme encore plus puissant s'est produit après un premier fort tremblement de terre. De nouveaux mouvements et glissements risquent de se produire", prévient-il.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une gigantesque tête de loup vieille de 32.000 ans découverte en Sibérie
Les plus vieilles traces d'usage de cannabis découvertes en Asie centrale
Les poissons aussi ont des chagrins d'amour
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
En Bolivie, ces tours funéraires pré-inca qui ont survécu au passage du temps
Italie: l'Etna se réveille
La fin de Néandertal expliquée par une baisse de la fécondité
Chez des singes d'Afrique, la communication en partie innée
Décès du physicien Murray Gell-Mann, découvreur des quarks
De la bière des pharaons recréée avec une levure de 3.000 ans
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Un nez artificiel conçu pour aider les médecins à identifier les tissus cancéreux pendant la chirurgie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.053 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.