ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Avril 2019

SEXO - Publié le 24/08/2018 à 20:55


Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni



Une sortie de l'Union européenne sans accord risque de mettre en difficulté les couples britanniques qui font appel au don de sperme pour procréer, car ils ne pourront plus faire appel aux banques de spermes européennes, a souligné le gouvernement.

Dans une note technique publiée jeudi destinée à préparer les entreprises et la population aux conséquences d'un divorce éventuellement sans accord, le gouvernement britannique souligne que le pays avait importé quelque 3.000 échantillons de sperme du Danemark l'an dernier, et 4.000 des Etats-Unis.

Londres a aussi importé quelque 500 ovules et embryons de pays européens.

Or si les discussions entre Londres et Bruxelles échouent, la législation européenne relative au sang, tissus et cellules humains ne s'appliquera plus pour le Royaume-Uni, a indiqué le gouvernement. Avec pour conséquence la nécessité pour les banques de sperme britanniques "de nouveaux accords avec les établissements compétents".

Pour compenser, le ministère de la Santé souligne que les entreprises disposant d'une licence pourront faire appel à des importations de pays tiers. Sans rassurer dans un pays où les dons de sperme ont drastiquement diminué depuis que les donneurs ont perdu le droit à l'anonymat par une loi de 2005.

Selon Geetha Venkat, directrice de la clinique spécialisée dans les questions de fertilité Harley Street Fertility Clinic, les couples ayant besoin de dons de sperme commencent à "paniquer", car un changement de législation intervenu aux Etats-Unis signifie que les importations en provenance de ce pays peuvent prendre jusqu'à trois mois, quand il suffit d'une semaine depuis le Danemark.

Les formalités administratives supplémentaires induites par un Brexit sans accord pourraient en outre conduire à une hausse des coûts pour les entreprises qui sera répercutée sur les couples, a-t-elle averti.

L'incertitude qui entoure un tel scénario ne fait qu'ajouter au "stress qui accompagne déjà ce traitement", a-t-elle regretté sur la BBC.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Brunei instaure la lapidation pour punir les relations homosexuelles
Les jeunes Américains en mal de sexe
Et si on remplaçait le Viagra par un gel à base de venin d’araignée ?
La Zambie interdit une boisson énergétique provoquant des érections
Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
L'Allemagne veut interdire les thérapies de conversion des homosexuels
USA: bientôt d'autres choix que Monsieur et Madame sur les billets d'avion
Petit lexique des nouvelles définitions du genre
Pansexuel, bi, queer, trans, non-binaire : ces jeunes qui bousculent les normes de genre
Les hommes choisiraient de manger de la viande lorsqu'ils veulent séduire les femmes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.061 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.