ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 26 Septembre 2018

PLANETE - Publié le 06/09/2018 à 20:44


Changements climatiques et chenilles menacent la sécurité alimentaire en Afrique



Les conditions météorologiques imprévisibles et la propagation des « chenilles légionnaires d'automne » qui détruisent les cultures pourraient entraîner des « pénuries de nourriture » à travers l'Afrique, ont prévenu cette semaine des experts réunis à Kigali.

Les chenilles légionnaires, issues d'Amérique du Sud et découvertes en Afrique en 2016, se propagent extrêmement rapidement et ont déjà été identifiées dans 44 pays sur le continent (contre 28 l'an dernier).

Le directeur général du développement du Centre britannique pour l'agriculture et les sciences biologiques (CABI), Dennis Rangi, explique la propagation de cette peste par l'accélération des déplacements humains.

Ces insectes, qui mangent les récoltes, pourraient avoir un effet dévastateur lorsqu'ils sont combinés à des conditions météorologiques imprévisibles, a-t-il déclaré en marge d'une conférence agricole (African Green Revolution Forum) dans la capitale rwandaise.

« Les saisons des pluies ne sont déjà plus très fiables, alors quand vous rencontrez un peu de sécheresse ou des fortes précipitations, en plus du légionnaire d'automne, il n'y a plus de récolte du tout », a-t-il déclaré à l'AFP mercredi.

« La légionnaire d'automne ne se nourrit pas uniquement de maïs. Il va de culture en culture, et dévore tout végétal sur sa route », s'inquiète le directeur de CABI, indiquant qu'elle a été retrouvée dans des cultures de pommes de terre, coton, riz, céréales, ou tabac.

Les recherches de son centre estiment que 300 millions de personnes sont menacées en Afrique et que l'insecte pourrait coûter entre 2,2 milliards et 5,5 milliards de dollars aux 10 plus gros producteurs de maïs du continent.

L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) avait déjà alerté sur la propagation de cette chenille particulièrement nocive, « qui menace sérieusement la sécurité alimentaire ».

Mais selon le représentant de la FAO pour l'Union Africain, Chimimba David Phiri, il est déjà trop tard pour se débarrasser définitivement de cette peste, puisque la chenille a développé des résistances aux pesticides.

May-Guri Saethre, de l'Institut international d'agriculture tropicale (IITA), basé au Nigeria, estime que les experts ne connaissent pas encore très bien les risques.

« Il y a beaucoup de choses auxquelles nous ne savons pas encore répondre », confie Mme Saethre, directrice adjointe de la recherche pour le développement à l'IITA. « Tout cela est tellement nouveau ».

« Nous savons comment cela se passe en Amérique latine, mais nous ne savons pas comment cela peut se modifier en Afrique. C'est un grand défi », a-t-elle ajouté.

Les experts pensent que la légionnaire d'automne a été amenée en Afrique via des vols commerciaux en provenance d'Amérique du Sud, notamment par des plantes importées.

Un rituel juif incluant des sacrifices de poulets résiste aux critiques
La fonte du permafrost menace la lutte contre le réchauffement climatique
Début de la construction de la première centrale solaire flottante de France
Le volume des déchets pourrait augmenter de 70 pour cent dans le monde d'ici 2050
Les déchets de la pêche commerciale dans le collimateur du G7
Au large de Vallauris, un mois pour remonter des milliers de pneus immergés
Plaie pour les Antilles, la sargasse est une aubaine pour d'autres
La maladie prospère sur les platanes du canal du midi, un site Unesco potentiellement menacé ?
Cent jours sans gel au Pic du Midi: un nouveau record historique
Côte d'Ivoire: des voiturettes solaires pour remplacer les taxis-brousse
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Kilo, ampère, kelvin... Petite révolution à venir dans les unités de mesure
Des tests ADN pour mieux traquer les trafiquants d'ivoire
Il y a 50 ans, le sauvetage des temples égyptiens d'Abou Simbel
Portugal: un vaisseau de la route des Indes découvert au fond du Tage
La médiatisation du terrorisme influence les déséquilibrés
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.