ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 16 Janvier 2019

PLANETE - Publié le 06/09/2018 à 20:44


Changements climatiques et chenilles menacent la sécurité alimentaire en Afrique



Les conditions météorologiques imprévisibles et la propagation des « chenilles légionnaires d'automne » qui détruisent les cultures pourraient entraîner des « pénuries de nourriture » à travers l'Afrique, ont prévenu cette semaine des experts réunis à Kigali.

Les chenilles légionnaires, issues d'Amérique du Sud et découvertes en Afrique en 2016, se propagent extrêmement rapidement et ont déjà été identifiées dans 44 pays sur le continent (contre 28 l'an dernier).

Le directeur général du développement du Centre britannique pour l'agriculture et les sciences biologiques (CABI), Dennis Rangi, explique la propagation de cette peste par l'accélération des déplacements humains.

Ces insectes, qui mangent les récoltes, pourraient avoir un effet dévastateur lorsqu'ils sont combinés à des conditions météorologiques imprévisibles, a-t-il déclaré en marge d'une conférence agricole (African Green Revolution Forum) dans la capitale rwandaise.

« Les saisons des pluies ne sont déjà plus très fiables, alors quand vous rencontrez un peu de sécheresse ou des fortes précipitations, en plus du légionnaire d'automne, il n'y a plus de récolte du tout », a-t-il déclaré à l'AFP mercredi.

« La légionnaire d'automne ne se nourrit pas uniquement de maïs. Il va de culture en culture, et dévore tout végétal sur sa route », s'inquiète le directeur de CABI, indiquant qu'elle a été retrouvée dans des cultures de pommes de terre, coton, riz, céréales, ou tabac.

Les recherches de son centre estiment que 300 millions de personnes sont menacées en Afrique et que l'insecte pourrait coûter entre 2,2 milliards et 5,5 milliards de dollars aux 10 plus gros producteurs de maïs du continent.

L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) avait déjà alerté sur la propagation de cette chenille particulièrement nocive, « qui menace sérieusement la sécurité alimentaire ».

Mais selon le représentant de la FAO pour l'Union Africain, Chimimba David Phiri, il est déjà trop tard pour se débarrasser définitivement de cette peste, puisque la chenille a développé des résistances aux pesticides.

May-Guri Saethre, de l'Institut international d'agriculture tropicale (IITA), basé au Nigeria, estime que les experts ne connaissent pas encore très bien les risques.

« Il y a beaucoup de choses auxquelles nous ne savons pas encore répondre », confie Mme Saethre, directrice adjointe de la recherche pour le développement à l'IITA. « Tout cela est tellement nouveau ».

« Nous savons comment cela se passe en Amérique latine, mais nous ne savons pas comment cela peut se modifier en Afrique. C'est un grand défi », a-t-elle ajouté.

Les experts pensent que la légionnaire d'automne a été amenée en Afrique via des vols commerciaux en provenance d'Amérique du Sud, notamment par des plantes importées.

Justin Trudeau interpelle Shinzo Abe sur la chasse à la baleine
Le réchauffement des océans revu à la hausse
Un reportage français accuse Amazon de jeter des produits invendus neufs
Madame Perruche préfère apparemment les mâles intelligents
Des iguanes réintroduits sur une île des Galapagos où ils avaient disparu
Grèce: l'Acropole d'Athènes sous la neige, perturbations dans le pays
L'enneigement dans les Pyrénées au plus bas depuis 22 ans
La Cour suprême valide l'interdiction du foie gras en Californie
Australie: des milliers de nageurs victimes d'une invasion de physalies
Turquie: Hasankeyf, une ville de 12.000 ans bientôt engloutie
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les outils de téléconsultation commencent à s'implanter
Enfants placés: un documentaire accablant sur France 3
Les aliments riches en fibres permettraient de réduire les risques de maladies chroniques
Le controversé dioxyde de titane va-t-il vraiment disparaître de nos assiettes ?
Cancer : privés de larynx mais pas de leur voix, grâce à une application tchèque
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.