ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 16 Janvier 2019

PLANETE - Publié le 06/09/2018 à 20:47


Climat: avec la fonte des glaces, plus de glissements de terrain et de risques de tsunamis



Le réchauffement climatique pourrait favoriser les tsunamis dans certaines régions de glaciers, à la faveur de glissements de terrain provoqués par la fonte des glaces, souligne une étude parue jeudi.

En 2015, un éboulement massif généré par le recul du glacier Tyndall avait généré un tsunami de près de 200 m dans un fjord de l'Alaska. L’événement, qui n'avait pas fait de victime, n'avait pas fait les gros titres, et pourtant il s'agissait d'un des plus gros tsunamis jamais recensés.

"Les glaciers, en reculant, modifient leur environnement de manière spectaculaire. Dans le cas du fjord de Taan, ce fut un tsunami majeur," explique Dan Shugar, de l'Université de Washington Tacoma, co-auteur de l'étude publiée dans Scientific Reports.

A l'origine de cette vague hors norme, "un gigantesque glissement de terrain au-dessus du glacier, qui était en net recul depuis la fin du 20e siècle", explique le chercheur.

La glace soutient et limite à la fois les pentes: quand elle fond, le socle rocheux apparaît, vulnérable, soumis à une plus forte probabilité d'éboulement et de glissements de terrain.

"Il nous faut mieux comprendre les risques posés par ces fortes pentes," ajoute le scientifique, dont l'étude veut servir de référence pour la modélisation des risques.

La plupart des travaux récents se sont intéressés aux tsunamis générés par les séismes. Mais les connaissances manquent sur ceux liés aux glissements de terrain, relativement rares.

"C'est la première fois que des scientifiques ont pu étudier ce type de tsunami du début à la fin," relève un autre co-auteur, Bretwood Higman, de Ground Truth Trekking. Jusqu'ici le cas de référence était celui de Lituya Bay, également en Alaska, qui s'était produit en 1958.

Cette fois-ci, des images satellitaires notamment ont montré comment, avant l'éboulement, le sol s'était fissuré et avait glissé à la faveur de la fonte du glacier. Les chercheurs ont aussi pu analyser les traces sédimentaires laissées par le tsunami.

"Nous avons pu cartographier en détail les dépôts laissés par l'événement, ce qui permettra de mieux reconstituer où et quand des événements similaires se sont produits, pour nous permettre de mieux cerner le risque", explique Dan Shugar.

La roche du fjord Taan montrait des signes d'instabilité depuis près de 20 ans, avec la perte visible de pans de glace.

"La surveillance du mouvement des pentes des montagnes dans le monde serait un défi technique mais aussi une avancée qui nous permettrait de minimiser le risque", soulignent aussi les auteurs.

Justin Trudeau interpelle Shinzo Abe sur la chasse à la baleine
Le réchauffement des océans revu à la hausse
Un reportage français accuse Amazon de jeter des produits invendus neufs
Madame Perruche préfère apparemment les mâles intelligents
Des iguanes réintroduits sur une île des Galapagos où ils avaient disparu
Grèce: l'Acropole d'Athènes sous la neige, perturbations dans le pays
L'enneigement dans les Pyrénées au plus bas depuis 22 ans
La Cour suprême valide l'interdiction du foie gras en Californie
Australie: des milliers de nageurs victimes d'une invasion de physalies
Turquie: Hasankeyf, une ville de 12.000 ans bientôt engloutie
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les outils de téléconsultation commencent à s'implanter
Enfants placés: un documentaire accablant sur France 3
Les aliments riches en fibres permettraient de réduire les risques de maladies chroniques
Le controversé dioxyde de titane va-t-il vraiment disparaître de nos assiettes ?
Cancer : privés de larynx mais pas de leur voix, grâce à une application tchèque
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.048 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.