ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 06/09/2018 à 20:54


Chine: les jeunes accros aux jeux vidéo sous surveillance



Les jeunes Chinois, souvent accros aux jeux vidéo, ne pourront plus tricher sur leur identité pour s'adonner sans limite à leur passe-temps favori: ils vont désormais devoir s'inscrire sous leur vrai nom pour jouer à l'un des jeux les plus populaires du pays.

A partir de mi-septembre, les nouveaux utilisateurs de "King of Glory" devront fournir leur identité, qui sera authentifiée à partir d'une base de données de la police, a annoncé jeudi dans un communiqué le propriétaire du jeu, le groupe Tencent, géant chinois des jeux vidéo sur mobile.

L'objectif affiché est de mesurer l'usage des amateurs de ce très populaire jeu de combat multijoueurs (80 millions d'utilisateurs quotidiens revendiqués), dans le cadre d'un système "anti-addiction" existant qui encadre la pratique des enfants et adolescents.

Tencent a précisé projeter d'étendre ce contrôle à ses autres titres.

Ce durcissement intervient alors que le gouvernement chinois multiplie les tours de vis pour contrôler plus strictement le secteur en plein boom des jeux vidéo.

Le ministère de l'Education a ainsi annoncé fin août que le nombre de jeux vidéos disponibles en ligne allait être drastiquement restreint afin de prévenir la myopie, qui touche de nombreux enfants dans le pays.

Par ailleurs, Pékin a cessé ces derniers mois de délivrer des permis de commercialisation de nouveaux jeux vidéo, plongeant les entreprises dans l'expectative et faisant trébucher leur cours de Bourse.

Après l'annonce de jeudi, susceptible d'enrayer ses recettes, Tencent a vu son action à Hong Kong reculer de 3,2%.

Le mastodonte du web et des jeux mobiles avait déjà imposé l'an dernier des restrictions à ses usagers les plus jeunes: les enfants de 12 ans ou moins ne peuvent théoriquement jouer à "King of Glory" qu'une heure par jour, et pas après 21H00, tandis que les 12-18 ans se voient octroyer jusqu'à deux heures quotidiennes.

Cette limitation fait écho aux inquiétudes croissantes dans le pays face aux longues périodes que passent les jeunes Chinois penchés sur leur écran de téléphone. Mais la règle pouvait être contournée en s'inscrivant sous divers noms, avec des numéros différents.

Cancer : privés de larynx mais pas de leur voix, grâce à une application tchèque
En 2019, le Net va-t-il supplanter la télé?
Les internautes plus âgés partagent davantage d'infox
De l'eau potable avec de l'air, quand la tech vient au secours des sinistrés
Un milliardaire japonais bat le record du tweet le plus partagé de l'histoire
Au CES, les robots savent tout faire, même le pain
Télés, smartphones: cap sur les écrans pliables et enroulables
Un Google du dark web pour naviguer dans le monde obscur du net
Procrastination et GPA, vedettes 2018 des recherches Google
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.052 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.