ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 13 Novembre 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 06/09/2018 à 20:54


Chine: les jeunes accros aux jeux vidéo sous surveillance



Les jeunes Chinois, souvent accros aux jeux vidéo, ne pourront plus tricher sur leur identité pour s'adonner sans limite à leur passe-temps favori: ils vont désormais devoir s'inscrire sous leur vrai nom pour jouer à l'un des jeux les plus populaires du pays.

A partir de mi-septembre, les nouveaux utilisateurs de "King of Glory" devront fournir leur identité, qui sera authentifiée à partir d'une base de données de la police, a annoncé jeudi dans un communiqué le propriétaire du jeu, le groupe Tencent, géant chinois des jeux vidéo sur mobile.

L'objectif affiché est de mesurer l'usage des amateurs de ce très populaire jeu de combat multijoueurs (80 millions d'utilisateurs quotidiens revendiqués), dans le cadre d'un système "anti-addiction" existant qui encadre la pratique des enfants et adolescents.

Tencent a précisé projeter d'étendre ce contrôle à ses autres titres.

Ce durcissement intervient alors que le gouvernement chinois multiplie les tours de vis pour contrôler plus strictement le secteur en plein boom des jeux vidéo.

Le ministère de l'Education a ainsi annoncé fin août que le nombre de jeux vidéos disponibles en ligne allait être drastiquement restreint afin de prévenir la myopie, qui touche de nombreux enfants dans le pays.

Par ailleurs, Pékin a cessé ces derniers mois de délivrer des permis de commercialisation de nouveaux jeux vidéo, plongeant les entreprises dans l'expectative et faisant trébucher leur cours de Bourse.

Après l'annonce de jeudi, susceptible d'enrayer ses recettes, Tencent a vu son action à Hong Kong reculer de 3,2%.

Le mastodonte du web et des jeux mobiles avait déjà imposé l'an dernier des restrictions à ses usagers les plus jeunes: les enfants de 12 ans ou moins ne peuvent théoriquement jouer à "King of Glory" qu'une heure par jour, et pas après 21H00, tandis que les 12-18 ans se voient octroyer jusqu'à deux heures quotidiennes.

Cette limitation fait écho aux inquiétudes croissantes dans le pays face aux longues périodes que passent les jeunes Chinois penchés sur leur écran de téléphone. Mais la règle pouvait être contournée en s'inscrivant sous divers noms, avec des numéros différents.

Amoureux de la créature virtuelle Hatsune Miku, il l'épouse
Chine: les robots prêts à envahir le JT
Jouer en streaming grâce au cloud, nouvel eldorado des jeux vidéo
Hébergeur de centres de données, un métier en pleine croissance
Les casques de réalité virtuelle entrent au bloc opératoire
Google renonce à ouvrir son campus controversé à Berlin
Obsolescence programmée: l'Italie sanctionne Apple et Samsung
Un algorithme peut-il produire de l'art? Des enchères alimentent le débat
Mortel dilemme pour les voitures autonomes
Iter: des dizaines d'années et des milliards d'euros pour un chantier titanesque
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Angoulême: un site exceptionnel témoin du changement climatique à la préhistoire
Une nouvelle industrie spatiale émerge: le dépannage en orbite
14-18: à Spincourt, un cimetière oublié livre ses premiers secrets
La plus ancienne peinture figurative connue a été réalisée en Asie
Du cuir aux carburants, l'impact de nos consommations sur la déforestation
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.091 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.