ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 20 Août 2019

SANTE - Publié le 06/09/2018 à 21:04


Un quart des adultes dans le monde ne bougent pas assez pour leur santé


AFP

Plus d'1,4 milliard d'adultes dans le monde ont une activité physique insuffisante, ce qui les expose davantage aux risques de maladies cardiovasculaires, au diabète, à la démence et à certains cancers, selon une étude portant sur l'année 2016, publiée mercredi.

Dans le monde, environ une femme sur trois et un homme sur quatre n'ont pas assez d'activité physique pour rester en bonne santé, d'après l'étude réalisée par des chercheurs de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les auteurs relèvent le "peu de progrès" observés entre 2001 et 2016 dans l'amélioration des niveaux d'activité physique.

"Contrairement à d'autres risques majeurs pour la santé mondiale, les niveaux d'activité physique insuffisante ne diminuent pas dans le monde, et plus du quart des adultes n'atteignent pas les niveaux d’activité physique recommandés pour être en bonne santé", prévient la principale auteure de l’étude, la Dr Regina Guthold de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Il s'agit de la première étude visant à estimer les tendances mondiales en matière d'activité physique, souligne la revue The Lancet Global Health qui publie ces travaux.

L'étude prend en compte les niveaux d'activité auto-déclarés (au travail, à la maison, lors des déplacements et pendant les loisirs) d'adultes (18 ans et plus) à partir de 358 enquêtes auprès de la population de 168 pays, englobant 1,9 millions de d'individus.

Ainsi plus d'un quart (1,4 milliard) de la population adulte mondiale avait une activité physique insuffisante en 2016.

L'OMS recommande aux adultes de faire au moins 150 minutes d'activité physique modérée (marche rapide, nager, jardiner, faire du vélo...) par semaine, ou 75 minutes d'activité d'intensité vigoureuse (courir, sports collectifs comme le football).

En dessous de ces niveaux, l'activité physique est qualifiée d'insuffisante.

Dans toutes les régions du monde, à l'exception de l'Asie de l'Est et du Sud-Est, les femmes sont moins actives que les hommes.

En 2016, la différence est de dix points ou plus en Asie du Sud (43% de femmes ayant une activité physique insuffisante contre 24% chez les hommes) et en Asie centrale, Moyen-Orient et Afrique du Nord (40% contre 26%) ainsi que dans les pays occidentaux à revenu élevé (42% contre 31%).

Dans toutes les régions du monde, de nombreux pays ont enregistré de grandes différences entre les femmes et les hommes.

Parmi les exemples: l'Inde (44% contre 25%), l'Afrique du Sud (47% contre 29%), la Turquie (39% contre 22%), les États-Unis (48% contre 32%) et le Royaume-Uni (40% contre 32%).

En 2016, les niveaux d'activité insuffisante chez les adultes variaient considérablement entre pays à faible revenu (16%) et ceux à revenu élevé (37%).

Dans 55 (33%) des 168 pays, plus d’un tiers de la population n'avait pas suffisamment d'activité physique.

Dans quatre pays, plus de la moitié des adultes étaient insuffisamment actifs: le Koweït (67%), les Samoa américaines (53%), l'Arabie saoudite (53%) et l’Irak (52%).

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une étude relie un excès de temps passé devant l'écran à un risque de surpoids chez les enfants
L'âge de la puberté, un indicateur de la future densité osseuse ?
Une étude montre que la combinaison cannabis-opiacés est associée à des taux élevés d'anxiété
Mort subite du nourrisson: des médecins strasbourgeois travaillent à un dépistage de bébés à risque
Respirer un air pollué serait aussi nocif pour les poumons que fumer un paquet de cigarettes par jour
Trop de café pourrait favoriser l'apparition des migraines
Stopper le tabac et surveiller son cholestérol réduirait les risques de démence
Un traitement antibactérien déjà disponible sur le marché pourrait aider à lutter contre le virus Ebola
Ils réussissent à imprimer des parties fonctionnelles du coeur
La micro-sieste : où la pratiquer, comment et quels bienfaits ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'homme de Neandertal avait développé l'oreille du surfeur pour pêcher
Le squelette d'une mérovingienne mis au jour à Cahors
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
La NASA se prépare pour Mars dans un champ de lave en Islande
Virgin Galactic dévoile son nouveau centre de contrôle et annonce ses derniers tests
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.067 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.