ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 20 Août 2019

SCIENCE - Publié le 06/09/2018 à 21:09


Coccinelles arlequin: un seul gène à l'origine d'une grande variété de motifs



Les coccinelles arlequin peuvent arborer jusqu'à 200 formes de coloration différentes, et ce grâce aux variations d'un seul gène, identifié par des scientifiques de l'Inra de Montpellier et du CNRS de Marseille.

Les "bêtes à bon Dieu" se parent de motifs colorés bien différents mais appartiennent toutes à une seule espèce, harmonia axyridis. Mais pourquoi certaines coccinelles sont-elles noires avec deux pois rouges, quand d'autres en comptent 20, et d'autres encore sont rouges avec des pois noirs ?

C'est la question à laquelle a voulu répondre l'équipe de Mathieu Gautier, à l'Inra. Les chercheurs ont identifié la région du génome associée à ces motifs en comparant le génome de coccinelles de différentes couleurs dans le monde entier.

Ce gène, appelé "pannier", "est activé pendant le développement des coccinelles, et notamment dans les élytres (ndlr: les ailes antérieures), au moment de leur formation", décrivent les chercheurs dans un communiqué.

L'endroit où le gène s'active sur l'aile de la jeune coccinelle préfigure la formation d'une pigmentation noire chez l'adulte.

L'équipe de chercheurs a publié ses résultats en août dans la revue scientifique "Current biology".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'homme de Neandertal avait développé l'oreille du surfeur pour pêcher
Le squelette d'une mérovingienne mis au jour à Cahors
Kenya: sur les traces de Simbakubwa, dans le capharnaüm du musée de Nairobi
Nouvelle-Zélande : découverte des restes d'Hercule, un perroquet géant
Des chercheurs percent le secret des requins fluorescents
L'Égypte présente un sarcophage de Toutânkhamon en restauration
Égypte: ouverture au public de deux nouvelles pyramides
Le plus vieil Homo sapiens non africain a été retrouvé
Envie de musarder utile cet été ? Faites des sciences participatives
Une tête de Toutankhamon vendue à Londres malgré la colère de l'Égypte
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'homme de Neandertal avait développé l'oreille du surfeur pour pêcher
Le squelette d'une mérovingienne mis au jour à Cahors
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
La NASA se prépare pour Mars dans un champ de lave en Islande
Virgin Galactic dévoile son nouveau centre de contrôle et annonce ses derniers tests
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.060 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.