ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Mars 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 06/09/2018 à 21:10


Des chercheurs japonais vont tester un mini ascenseur spatial



Une équipe de chercheurs japonais, qui planchent sur la construction d'un ascenseur spatial, vont réaliser prochainement un premier test dans le cosmos avec une version miniature, encore loin cependant des oeuvres de science-fiction.

Ces scientifiques de l'université de Shizuoka espèrent réussir à déplacer une boîte de tout juste six centimètres de long sur trois centimètres de large et autant de hauteur, le long d'un câble de 10 mètres tendu dans l'espace entre deux petits satellites.

La fusée H-2B transportant le matériel doit décoller le 11 septembre de la base de Tanegashima dans le sud de l'archipel.

"Il s'agira de la première expérience au monde qui teste le mouvement d'ascenseur dans l'espace", a assuré un porte-parole de l'université, contacté jeudi par l'AFP.

Le déplacement sera surveillé par des caméras placées dans les satellites.

Le concept d'ascenseur spatial montant le long d'un câble sur des milliers de kilomètres jusqu'à une station située en orbite géostationnaire remonte au 19e siècle: le fondateur de l'astronautique soviétique Konstantin Tsiolkovski en a eu l'idée en 1895 après avoir vu la Tour Eiffel à Paris.

Près d'un siècle plus tard, le romancier Arthur Clarke la revisitait dans son roman d'anticipation "Fontaines du paradis" publié en 1978.

Mais les barrières technologiques ont pour l'heure cantonné ce rêve au stade théorique.

Une entreprise japonaise du bâtiment des plus sérieuses, Obayashi, qui collabore avec l'équipe de Shizuoka, étudie elle aussi des moyens de bâtir son propre ascenseur pour emmener des touristes dans l'espace d'ici à 2050.

Elle avait expliqué en 2012 envisager de tendre un câble en nanotubes de carbone, une structure matérielle vingt fois plus résistante que l'acier. La cabine se déplacerait grâce à cette tige géante qui ne mesurerait pas moins de 96.000 km, le quart de la distance de la Terre à la Lune.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une fusée Vega met sur orbite un satellite d’observation de la Terre pour l’Italie
Les satellites commencent à rattraper leur retard informatique
Un hic pour la Nasa: toucher l'astéroïde Bennu va être plus dur que prévu
Le météore que personne n'a vu
Stephen Hawking n'est plus mais la connaissance des trous noirs progresse
La paix dans l'espace en débat sur fond de force spatiale américaine
Nouveaux problèmes et retards pour la prochaine grande fusée de la NASA
La NASA a pris des images inédites d'avions franchissant le mur du son
Des femmes probablement les prochaines à marcher sur la Lune et Mars
La Voie lactée pèserait autant que 1,5 milliard de milliards de soleils
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue sacrée embaumée pour l'éternité au Vietnam
Une fusée Vega met sur orbite un satellite d’observation de la Terre pour l’Italie
Chili: faire pousser des légumes dans le désert le plus aride du monde
Climat: les géants de l'énergie ont dépensé 1 milliard de dollars en lobbying depuis la COP21
Le plastique menace toute vie aux Galapagos
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: Mars n'est pas un plan B pour l'humanité, met en garde une astronaute
Froid dedans, plus chaud dehors: l'Inde dans le cercle vicieux des climatiseurs
Cop24: Réduire le gaspillage et consommer moins de viande pour nourrir la terre en 2050 selon une étude
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.034 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.