ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 13 Novembre 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 10/09/2018 à 13:47


Le Pentagone investit 2 milliards de dollars dans l'intelligence artificielle



L'agence de recherche du Pentagone a annoncé vendredi un investissement de 2 milliards de dollars dans l'intelligence artificielle pour développer des machines capables d'apprendre toutes seules à s'adapter à des situations changeantes.

Ces fonds permettront à l'Agence pour les projets de recherche avancée de défense (Darpa, Defense Advanced research projects agency) de financer sur les cinq prochaines années une vingtaine de projets déjà entamés et d'en lancer "de multiples" autres dans les douze prochains mois, a précisé le directeur de la Darpa, Steven Walker, au cours d'une conférence près de Washington.

Ces investissements sont destinés à "transformer les ordinateurs, pour les faire passer d'outils spécialisés à partenaires dans la résolution des problèmes", a ajouté M. Walker, cité dans un communiqué.

"Nous voulons étudier la façon dont des machines peuvent acquérir une communication et des capacités de raisonnement quasi-humaines, en étant capables de reconnaître qu'une situation ou un environnement a changé et de s'y adapter", a-t-il expliqué.

Les robots actuels, tout développés et autonomes qu'ils soient, ne peuvent pas être facilement mis à jour lorsqu'une nouvelle technologie apparaît. Les chercheurs veulent qu'ils apprennent à se mettre à jour tout seuls.

Parmi les applications envisagées, la Darpa a cité l'accélération du processus de vérification d'identité qui pourrait permettre d'accorder une habilitation secret-défense à un expert en une semaine au lieu de plusieurs mois actuellement.

Mais la recherche de la Darpa, financée à 100% par le Pentagone, est prioritairement destinée à des applications utilisables en situation de combat, comme les drones qui deviendraient ainsi de plus en plus autonomes.

Une autre application pourrait être le projet "Blackjack", une constellation de multiples petits satellites évoluant en orbite basse qui communiqueraient entre eux et seraient capables de fournir une couverture continue pour les opérations militaires.

"Nous allons étudier, au sein de ce programme, comment nous pouvons aider les satellites à communiquer entre eux et à développer un comportement de groupe", a indiqué M. Walker au cours d'une conférence de presse.

Amoureux de la créature virtuelle Hatsune Miku, il l'épouse
Chine: les robots prêts à envahir le JT
Jouer en streaming grâce au cloud, nouvel eldorado des jeux vidéo
Hébergeur de centres de données, un métier en pleine croissance
Les casques de réalité virtuelle entrent au bloc opératoire
Google renonce à ouvrir son campus controversé à Berlin
Obsolescence programmée: l'Italie sanctionne Apple et Samsung
Un algorithme peut-il produire de l'art? Des enchères alimentent le débat
Mortel dilemme pour les voitures autonomes
Iter: des dizaines d'années et des milliards d'euros pour un chantier titanesque
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Angoulême: un site exceptionnel témoin du changement climatique à la préhistoire
Une nouvelle industrie spatiale émerge: le dépannage en orbite
14-18: à Spincourt, un cimetière oublié livre ses premiers secrets
La plus ancienne peinture figurative connue a été réalisée en Asie
Du cuir aux carburants, l'impact de nos consommations sur la déforestation
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.066 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.