ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Mars 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 10/09/2018 à 13:47


Le Pentagone investit 2 milliards de dollars dans l'intelligence artificielle



L'agence de recherche du Pentagone a annoncé vendredi un investissement de 2 milliards de dollars dans l'intelligence artificielle pour développer des machines capables d'apprendre toutes seules à s'adapter à des situations changeantes.

Ces fonds permettront à l'Agence pour les projets de recherche avancée de défense (Darpa, Defense Advanced research projects agency) de financer sur les cinq prochaines années une vingtaine de projets déjà entamés et d'en lancer "de multiples" autres dans les douze prochains mois, a précisé le directeur de la Darpa, Steven Walker, au cours d'une conférence près de Washington.

Ces investissements sont destinés à "transformer les ordinateurs, pour les faire passer d'outils spécialisés à partenaires dans la résolution des problèmes", a ajouté M. Walker, cité dans un communiqué.

"Nous voulons étudier la façon dont des machines peuvent acquérir une communication et des capacités de raisonnement quasi-humaines, en étant capables de reconnaître qu'une situation ou un environnement a changé et de s'y adapter", a-t-il expliqué.

Les robots actuels, tout développés et autonomes qu'ils soient, ne peuvent pas être facilement mis à jour lorsqu'une nouvelle technologie apparaît. Les chercheurs veulent qu'ils apprennent à se mettre à jour tout seuls.

Parmi les applications envisagées, la Darpa a cité l'accélération du processus de vérification d'identité qui pourrait permettre d'accorder une habilitation secret-défense à un expert en une semaine au lieu de plusieurs mois actuellement.

Mais la recherche de la Darpa, financée à 100% par le Pentagone, est prioritairement destinée à des applications utilisables en situation de combat, comme les drones qui deviendraient ainsi de plus en plus autonomes.

Une autre application pourrait être le projet "Blackjack", une constellation de multiples petits satellites évoluant en orbite basse qui communiqueraient entre eux et seraient capables de fournir une couverture continue pour les opérations militaires.

"Nous allons étudier, au sein de ce programme, comment nous pouvons aider les satellites à communiquer entre eux et à développer un comportement de groupe", a indiqué M. Walker au cours d'une conférence de presse.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Streaming, manette, studio: Google veut révolutionner le jeu vidéo
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
La cassette audio n'a pas dit son dernier mot
Nouvelle étape du tour du monde du bateau laboratoire Energy Observer
Première mondiale à l'aéroport de Lyon, qui lance un service de robot voiturier
Le Chili, nouvel Eldorado des énergies vertes
L'euphorie retombe autour des véhicules autonomes
Les limites de CO2 imposent un choc électrique à l'automobile européenne
A 30 ans, le Web est-il devenu un monstre hors de tout contrôle
Première opération chirurgicale via la 5G
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue sacrée embaumée pour l'éternité au Vietnam
Une fusée Vega met sur orbite un satellite d’observation de la Terre pour l’Italie
Chili: faire pousser des légumes dans le désert le plus aride du monde
Climat: les géants de l'énergie ont dépensé 1 milliard de dollars en lobbying depuis la COP21
Le plastique menace toute vie aux Galapagos
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: Mars n'est pas un plan B pour l'humanité, met en garde une astronaute
Froid dedans, plus chaud dehors: l'Inde dans le cercle vicieux des climatiseurs
Cop24: Réduire le gaspillage et consommer moins de viande pour nourrir la terre en 2050 selon une étude
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.033 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.