ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

SCIENCE - Publié le 12/09/2018 à 23:21


Un hashtag préhistorique serait le plus ancien dessin au crayon



C'est un croisillon formé de plusieurs traits de couleur rouge: «le plus ancien dessin au crayon» connu à ce jour, daté de 73 000 ans, a été découvert dans une grotte d'Afrique du Sud, ont annoncé mercredi des chercheurs.

Cette sorte de «hashtag» de l'âge de la pierre, dessiné avec un crayon d'ocre sur un fragment de roche siliceuse, précède d'au moins 30 000 ans les plus anciens dessins abstraits ou figuratifs connus jusqu'à présent et réalisés avec la même technique, souligne une étude publiée par la revue Nature.

Il y a des gravures plus anciennes, rappelle l'archéologue Francesco d'Errico, l'un des auteurs de la publication. Un «zigzag» gravé dans un coquillage, retrouvé à Java, est daté d'il y a plus de 540 000 ans et a sans doute été réalisé par Homo erectus, ajoute le chercheur qui avait participé à cette autre découverte publiée en 2014.

Le dessin au crayon a été retrouvé dans la petite grotte de Blombos, située à 300 kilomètres à l'est de la ville du Cap.

Fouillée depuis 1991 par le chercheur sud-africain Christopher Henshilwood, premier auteur de l'étude, cette grotte a déjà permis de découvrir toute une série d'objets travaillés par l'homme moderne (gravures, objets de parure, outils en os...).

Parmi divers outils en pierre, un morceau de roche siliceuse (silcrète) de 4 centimètres de long a attiré l'attention de l'équipe, raconte à l'AFP Francesco d'Errico, directeur de recherche CNRS (Centre national de la recherche scientifique) à l'université de Bordeaux.

L'objet provient d'une couche archéologique datant d'il y a 73 000 ans et il porte sur l'une de ses faces un motif composé de neuf fines lignes entrecroisées.

«Vocation symbolique»

Comment savoir si elles ont été volontairement tracées par des humains? Et avec quoi? L'équipe a mené une série d'expériences en France, pour essayer de reproduire ces traits selon diverses techniques. Ils ont ensuite comparé leurs productions au dessin original grâce à des techniques d'analyse microscopique et chimique.

«Leurs résultats indiquent que les lignes ont été délibérément tracées avec un crayon d'ocre pointu, sur une surface préalablement lissée par frottement», souligne le CNRS. La pointe devait faire 1 à 3 millimètres de large.

Ce morceau de roche «faisait partie d'un objet plus grand, qui était peut-être une meule pour produire de la poudre d'ocre», selon Francesco d'Errico. «Le fragment est tout petit. C'est une performance d'avoir réussi à le faire parler».

À ses yeux, la découverte de ce dessin au crayon est d'autant plus «intéressante que dans ces mêmes couches archéologiques, l'équipe a déjà retrouvé des croisillons semblables gravés sur des morceaux d'ocre avec des pointes en pierre».

«C'est la première fois que l'on voit le même type de motifs reproduit sur des supports différents, avec des techniques différentes», souligne-t-il.

«Cela renforce l'idée que ces croisillons étaient vraiment quelque chose qui existait dans l'esprit de ces chasseurs-cueilleurs» et qu'ils n'étaient pas faits «par hasard». Ces signes avaient sans doute une «vocation symbolique», selon lui. «Mais très probablement, ils ne les considéraient pas comme une forme d'art».

Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Archéologie en mer: sur la piste de la Cordelière et du Regent, l'énigme de Sud Minou 1
Egypte: un bas-relief pharaonique de Karnak rapatrié de Grande-Bretagne
Un fossile de cerf préhistorique très bien conservé découvert en Argentine
Un tsunami a frappé en 1076 le sud de la Chine, aujourd'hui densément peuplé
Mexique : 1ère découverte d'un temple dédié au dieu aztèque Xipe Totec
Israël: des bustes de l'époque romaine découverts par une promeneuse
La NASA célèbre le Nouvel An avec un survol historique d'Ultima Thule
Égypte: découverte d'une tombe vieille de plus de 4400 ans
Le transhumanisme gagne du terrain, malgré les doutes des scientifiques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.