ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Décembre 2018

CIEL&ESPACE - Publié le 24/09/2018 à 10:36


Deux microrobots japonais commencent l'exploration d'un astéroïde



Deux microrobots largués par une sonde japonaise se sont posés sur un astéroïde et ont commencé leur exploration, dans le cadre d'une mission destinée à recueillir des informations sur la naissance du système solaire, a annoncé samedi l'Agence spatiale japonaise.

Cette mission d'observation d'un astéroïde par un robot mobile est une première mondiale, selon l'agence spatiale (JAXA).

Les deux robots de forme cylindrique se sont posés avec succès sur l'astéroïde Ryugu, un jour après avoir été largués par la sonde Hayabusa-2. « Chacun des robots fonctionne normalement et a commencé l'examen de la surface de Ryugu », a indiqué l'agence dans un communiqué.

Les microrobots vont se déplacer sur l'astéroïde Ryugu - qui se situe actuellement à environ 280 millions de kilomètres de notre planète -, en effectuant des sauts jusqu'à 15 m de haut, et pourront rester en l'air jusqu'à 15 minutes.

« Je suis très fier que nous ayons établi une nouvelle méthode d'exploration spatiale pour les petits corps célestes », a déclaré le responsable du projet, Yuichi Tsuda.

L'agence avait déjà tenté en 2005, sans succès, de mener une mission similaire. À l'époque, le robot était parti autour de l'astéroïde Itokawa et avait cessé de donner signe de vie 18 heures après avoir été largué par la première sonde Hayabusa.

La mission doit le mois prochain jeter sur Ryugu un projectile pour provoquer un choc en surface et collecter les poussières ainsi créées. Il s'agit d'analyser quelles matières organiques et aqueuses étaient originellement présentes dans le système solaire.

Le but ultime est de contribuer à enrichir les connaissances de notre environnement spatial « pour mieux comprendre l'apparition de la vie sur Terre », selon la JAXA.

Hayabusa-2, dont le retour sur notre planète est prévu en 2020, doit aussi larguer ultérieurement sur Ryugu un analyseur autonome nommé Mascot, conçu par le Centre national d'études spatiales (CNES) français et son homologue allemand DLR.

La NASA invite le basketteur Stephen Curry à vérifier qu'on a bien marché sur la Lune
La comète Wirtanen s'approche de la Terre
Voyager 2, sonde lancée en 1977, atteint l'espace interstellaire
Deux Russes ont inspecté le trou découvert sur l'ISS dans l'espace
La Chine lance un module d'exploration vers la face cachée de la Lune
InSight enregistre le vent sur Mars
SpaceX a placé 64 satellites en orbite d'un coup
Une fusée expédiée pour ravitailler la Station internationale
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
La Nasa choisit 9 entreprises pour le retour sur la Lune
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.