ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 22 Avril 2019

SANTE - Publié le 24/09/2018 à 10:38


L'alcool responsable d'un décès sur 20 dans le monde



L'alcool tue quelque 3 millions de personnes dans le monde chaque année, ce qui représente un décès sur vingt, a averti vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans un rapport sur la consommation d'alcool dans le monde et ses conséquences néfastes sur la santé, l'agence de l'OMS souligne que la consommation d'alcool tue davantage que le sida, la tuberculose et la violence réunis.

Maladies infectieuses, accidents de la circulation, blessures, homicides, maladies cardiovasculaires, diabètes... 5,3 % des décès dans le monde sont liés à l'alcool chaque année, selon l'OMS.

Chez les plus jeunes (20-29 ans), ce taux atteint 13,5 %.

Au total, l'alcool a tué dans le monde quelque 3 millions de personnes en 2016, contre 3,3 millions en 2012 selon le précédent rapport de l'OMS à ce sujet.

Les hommes représentent trois quarts des décès.

L'OMS note qu'il y a eu « certaines tendances mondiales positives », pointant la réduction enregistrée depuis 2010 des beuveries épisodiques et du nombre de décès liés à l'alcool.

Mais, expliquent les experts, « le fardeau global des maladies et des blessures causées par la consommation nocive d'alcool est inacceptable, en particulier dans la région européenne et dans la région des Amériques ».

Plus de 200 maladies sont liées à la consommation d'alcool.

Sur les 3 millions de décès attribuables à l'alcool, 28 % étaient liés à des accidents de la route, violences, suicides et autres actes violents, 21 % à des troubles digestifs et 19 % à des maladies cardiovasculaires. Les autres décès sont attribués à des maladies infectieuses, des cancers, des troubles mentaux et autres problèmes de santé.

« Beaucoup trop de personnes - leurs familles et leurs communautés - souffrent des conséquences de l'usage nocif de l'alcool, que ce soit par la violence, les problèmes de santé mentale et les maladies comme le cancer et les accidents vasculaires cérébraux », a relevé le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, cité dans un communiqué.

« Il est temps d'agir davantage pour prévenir cette grave menace pour le développement de sociétés saines », a-t-il ajouté.

Environ 2,3 milliards de personnes dans le monde boivent de l'alcool, selon l'OMS. L'alcool est consommé par plus de la moitié de la population sur le continent américain, en Europe et dans la région du Pacifique occidental.

L'Europe a la consommation par habitant la plus élevée du monde, bien que cette consommation ait diminué de plus de 10 % depuis 2010.

L'OMS prévoit une hausse de la consommation globale d'alcool dans le monde au cours des dix prochaines années, en particulier dans les régions du Sud-est asiatique, du Pacifique occidentale et sur le continent américain.

La consommation moyenne journalière des personnes buvant de l'alcool correspond à 33 grammes d'alcool pur, soit l'équivalent de 2 verres de vin (de 150 ml chacun) ou d'une bouteille de bière (750 ml) ou de deux « shots » de spiritueux (de 40 ml chacun).

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Respirer des odeurs agréables peut aider à arrêter de fumer
La bande dessinée, une méthode insolite pour préparer les patients à une intervention médicale
Dîner juste avant de dormir et sauter le petit-déjeuner : dangereux pour le coeur ?
Faut-il sourire pour être heureux ?
Certains mythes sur le sommeil peuvent mettre votre santé en danger
Pour sa santé et la vôtre, évitez de laisser sortir votre chat
Pourquoi faisons-nous des cauchemars ?
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
Première greffe d'utérus en France
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.040 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.