ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Décembre 2018

SANTE - Publié le 24/09/2018 à 10:38


L'alcool responsable d'un décès sur 20 dans le monde



L'alcool tue quelque 3 millions de personnes dans le monde chaque année, ce qui représente un décès sur vingt, a averti vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans un rapport sur la consommation d'alcool dans le monde et ses conséquences néfastes sur la santé, l'agence de l'OMS souligne que la consommation d'alcool tue davantage que le sida, la tuberculose et la violence réunis.

Maladies infectieuses, accidents de la circulation, blessures, homicides, maladies cardiovasculaires, diabètes... 5,3 % des décès dans le monde sont liés à l'alcool chaque année, selon l'OMS.

Chez les plus jeunes (20-29 ans), ce taux atteint 13,5 %.

Au total, l'alcool a tué dans le monde quelque 3 millions de personnes en 2016, contre 3,3 millions en 2012 selon le précédent rapport de l'OMS à ce sujet.

Les hommes représentent trois quarts des décès.

L'OMS note qu'il y a eu « certaines tendances mondiales positives », pointant la réduction enregistrée depuis 2010 des beuveries épisodiques et du nombre de décès liés à l'alcool.

Mais, expliquent les experts, « le fardeau global des maladies et des blessures causées par la consommation nocive d'alcool est inacceptable, en particulier dans la région européenne et dans la région des Amériques ».

Plus de 200 maladies sont liées à la consommation d'alcool.

Sur les 3 millions de décès attribuables à l'alcool, 28 % étaient liés à des accidents de la route, violences, suicides et autres actes violents, 21 % à des troubles digestifs et 19 % à des maladies cardiovasculaires. Les autres décès sont attribués à des maladies infectieuses, des cancers, des troubles mentaux et autres problèmes de santé.

« Beaucoup trop de personnes - leurs familles et leurs communautés - souffrent des conséquences de l'usage nocif de l'alcool, que ce soit par la violence, les problèmes de santé mentale et les maladies comme le cancer et les accidents vasculaires cérébraux », a relevé le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, cité dans un communiqué.

« Il est temps d'agir davantage pour prévenir cette grave menace pour le développement de sociétés saines », a-t-il ajouté.

Environ 2,3 milliards de personnes dans le monde boivent de l'alcool, selon l'OMS. L'alcool est consommé par plus de la moitié de la population sur le continent américain, en Europe et dans la région du Pacifique occidental.

L'Europe a la consommation par habitant la plus élevée du monde, bien que cette consommation ait diminué de plus de 10 % depuis 2010.

L'OMS prévoit une hausse de la consommation globale d'alcool dans le monde au cours des dix prochaines années, en particulier dans les régions du Sud-est asiatique, du Pacifique occidentale et sur le continent américain.

La consommation moyenne journalière des personnes buvant de l'alcool correspond à 33 grammes d'alcool pur, soit l'équivalent de 2 verres de vin (de 150 ml chacun) ou d'une bouteille de bière (750 ml) ou de deux « shots » de spiritueux (de 40 ml chacun).

La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
La déforestation en Amazonie sous l'oeil des satellites
Homéopathie: l'avis de la Haute autorité de santé repoussé au printemps
Les personnes qui roulent leurs propres cigarettes sont moins susceptibles d'arrêter de fumer
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Et si médecins et enseignants confondaient immaturité et trouble de l'attention?
Aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pourl le Comité éthique et cancer
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.030 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.