ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 25 Juin 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 26/09/2018 à 20:43


Pour ses 20 ans, Google veut anticiper davantage encore vos requêtes



Google, né il y a 20 ans, assure aujourd'hui qu'il sait répondre aux requêtes des internautes avant même qu'ils ne les aient posées, grâce à l'intelligence artificielle et aux données personnelles, alors que se multiplient les inquiétudes sur la vie privée et la puissance des géants "tech".

"La recherche (internet) n'est pas parfaite et nous en sommes très conscients (...) mais nous sommes déterminés à la rendre chaque jour plus performante", a assuré lundi Ben Gomes, l'un des responsables du géant américain, qui promet des contenus toujours plus personnalisés, à la façon des réseaux sociaux.

M. Gomes s'exprimait lors d'une conférence de presse célébrant le vingtième anniversaire du groupe fondé par deux étudiants de Stanford (ouest), Larry Page et Sergueï Brin, qui ont à l'époque révolutionné la recherche internet. Google est depuis devenue une des plus grosses multinationales de la planète, souvent critiquée et parfois mise à l'amende, pour son hégémonie.

Une des idées-force désormais, c'est "de tomber sur des choses que vous n'aviez même pas commencé à chercher", a expliqué sur le blog de Google Karen Corby, responsable produits.

Ainsi, Google va notamment renforcer et rendre plus visible son "Fil" ("Feed" en anglais): rebaptisé "Discover", il proposera encore davantage de contenus susceptibles d'intéresser l'utilisateur: articles, vidéos... offrant ainsi de nettes similitudes avec celui, par exemple, de Facebook.

Parmi les nouvelles fonctionnalités prévues pour les semaines qui viennent, Google a aussi promis des résultats de recherche élargis à ce que l'internaute souhaite savoir sans encore l'avoir demandé: par exemple, quelqu'un qui fait une recherche sur une race de chien a de fortes chances de vouloir savoir comment s'en occuper ou la façon de s'en procurer un.

De même, chercher des renseignements sur un pays suppose peut-être que l'on souhaite s'y rendre et donc que l'on va être intéressé par des hôtels ou des billets d'avion... Sachant que Google a ses propres moteurs de recherche pour les réserver.

Autant de fonctionnalités qui poussent l'internaute à rester dans l'univers Google plutôt que d'aller sur d'autres sites.

Ces suggestions sont basées à la fois sur ce que Google sait des habitudes en général des internautes mais aussi sur ce qu'il sait de l'utilisateur en particulier: au minimum, la plupart du temps, sa localisation, sa langue, le type d'appareil utilisé mais parfois beaucoup plus, selon la quantité de données auquel l'internaute le laisse accéder via des paramètres parfois très complexes.

- "Confiance"-

Protection de la vie privée et des données privées, accusations d'invasion de l'espace privé par les géants de la technologie... les polémiques sur ces thèmes se sont multipliées ces derniers mois, en particulier depuis le scandale autour de Facebook et de Cambridge Analytica.

Les annonces de Google lundi se sont d'ailleurs accompagnées d'une nouvelle controverse, après qu'un enseignant de l'université de John Hopkins eût affirmé que le géant technologique avait introduit une modification de son navigateur internet Chrome, qui, selon cet universitaire, Matthew Green, "a de graves implications en terme de vie privée et de confiance".

Depuis la dernière mise à jour, Chrome connecte automatiquement l'utilisateur au navigateur avec son compte Google, sans lui demander son avis, alors qu'il fallait auparavant délibérément se connecter, explique l'universitaire sur son blog.

Or, "lorsque vous êtes connecté à votre compte, nous stockons les informations collectées en les associant à votre compte Google et les considérons comme des informations personnelles", expliquent les conditions d'utilisation.

"Des modifications comme celle-ci détruisent la confiance des utilisateurs", poursuit M. Green, dont le texte publié dimanche était largement relayé par les médias américains lundi.

Parmi les autres fonctionnalités dévoilées lundi, les utilisateurs pourront poster des "stories", un format alliant messages, images et vidéos éphémères très en vogue sur internet, autant de nouveautés aussi largement inspirées des réseaux sociaux, comme Facebook, Snapchat ou Instagram.

De nouvelles fonctions vont également permettre de continuer des recherches sur plusieurs jours en mettant plus facilement de côté les sites déjà visités, comme lorsqu'on prépare un voyage par exemple.

Google a aussi indiqué qu'il allait renforcer la recherche par images, qui va permettre d'identifier un objet pris en photo.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Et si les humains préféraient s'informer via des robots ?
L'intelligence artificielle bat enfin les humains dans un jeu multijoueur
L'intelligence artificielle et le big data à la rescousse des agriculteurs africains
Aux États-Unis, un drone a livré un colis précieux: un rein
D'ici 50 ans, il pourrait y avoir plus de profils de personnes décédées que vivantes sur Facebook
Mario Kart débarque sur smartphone cet été
Imagerie médicale: le prototype d'un scanner révolutionnaire inauguré à Lyon
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Les robots en action à la Cité des sciences
Le streaming de jeux vidéo, une fausse bonne idée?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le CBD pourrait devenir une arme puissante contre l'antibiorésistance
Un traitement pour soigner l'hypertension pourrait protéger de la maladie d'Alzheimer
Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.068 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.