ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 25 Juin 2019

SANTE - Publié le 27/09/2018 à 17:09


A Strasbourg, un mannequin hyperréaliste pour former les dentistes



Qui n'a jamais eu d'appréhension en allant chez le dentiste ? Mais quel dentiste n'a jamais eu d'appréhension avant de traiter son tout premier patient ? Pour améliorer la formation de ses étudiants, la Faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg s'est dotée d'un mannequin hyperréaliste, une première en France.

Ce mannequin haute fidélité respire, cligne des yeux, transpire ou parle, selon le bon vouloir du professeur qui le manipule à distance et observe ses étudiants à travers une vitre sans tain. Mais les formateurs peuvent proposer des scénarios plus délicats, quand le personnage de plastique crie de douleur, saigne ou vomit...

Idéal pour préparer les futurs dentistes avant de les lancer dans le grand bain, face à des patients en chair et en dents.

"Ce mannequin va permettre aux étudiants en première, deuxième et troisième années de s'entraîner avant de voir de véritables patients", explique Inès Ettwiller, étudiante en 5e année et qui a donc déjà connu son baptême du feu dans un vrai cabinet.

"Tous les gestes techniques, on les apprend sur des têtes inertes, des fantômes, et on les maîtrise, il n'y a pas de problème. Mais ces simulateurs n'ont aucune réaction. Par exemple, il n'y a jamais de réflexe nauséeux sur un fantôme alors que c'est quelque chose qu'on rencontre très souvent chez les patients", poursuit-elle.

- Scénario extrême -

"C'est intéressant d'avoir ces mises en situation avant, parce que ce n'est pas facile avec une vraie personne la première fois, c'est compliqué", acquiesce Grégoire Hattenberger, étudiant en 4e année et qui a lui aussi déjà traité de vrais patients.

"L'idée, ce n'est pas tant les soins que le rapport au patient, dont il va falloir apprendre à gérer l'anxiété, ainsi que les événements inhabituels qui peuvent survenir", appuie Marie-Cécile Manière, professeur des universités et praticien hospitalier.

Pour l'inauguration de ces nouvelles installations, l'étudiante chargée de la démonstration devant élus et responsables n'est pas gâtée: le formateur lui a réservé rien moins qu'un malaise et un arrêt cardiaque du "patient" venu se faire arracher une molaire !

Assez extrême, c'est l'un des multiples scénarios qui permettront aux futurs dentistes de se préparer à toute éventualité.

L'intervention avec le mannequin est en outre filmée et retransmise aux autres étudiants de la promotion dans une salle attenante. Ensuite, une fois la procédure achevée, le professeur pourra débriefer l'acte avec ses élèves, images à l'appui.

- "En pointe" -

Le mannequin, fabriqué par la société spécialisée norvégienne Laerdal Medical, dispose de nombreuses fonctions. Il coûte à lui seul 70.000 euros et au total, les nouvelles installations de la Faculté de chirurgie dentaire ont coûté 250.000 euros. Celles-ci comprennent également trois simulateurs dédiés à l'enseignement de la radiologie.

"Le mot d'ordre c'est: +Jamais la première fois sur un patient+, et aujourd'hui on y est presque. Nous sommes précurseurs dans le domaine de la formation progressive grâce à la simulation. Nous sommes les seuls à disposer de cette unité de simulation clinique et radiologique", souligne Corinne Taddéi-Gross, doyen de la Faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg.

Le mannequin permettra également de répondre à des besoins de "formation continue des professionnels, praticiens ou prothésistes, mais aussi aux besoins d'innovation pour suivre l'évolution des technologies médicales de pointe", dit-elle encore.

Parmi les 16 Facultés de chirurgie dentaire françaises, celle de la capitale alsacienne n'est pas la plus grosse avec son petit millier d'étudiants, mais "dans la compétition européenne nous sommes en pointe", estime Michel Deneken, président de l'Université de Strasbourg.

"Chez nous, les étudiants sont mis en présence du patient dès la première année, cette connivence avec les us est déterminante", dit-il.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le CBD pourrait devenir une arme puissante contre l'antibiorésistance
Un traitement pour soigner l'hypertension pourrait protéger de la maladie d'Alzheimer
Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Réduire sa consommation de viande au quotidien pourrait allonger l'espérance de vie
Passer au moins 2 heures par semaine dans la nature aurait des effets bénéfiques sur notre santé
Les chauves-souris, première cause de cas mortels de rage humaine aux États-Unis
Deux expressos contre une maladie orpheline, c'est fort de café
L'activité physique dès l'âge de 3 ans préserve la santé cardiovasculaire des enfants
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le CBD pourrait devenir une arme puissante contre l'antibiorésistance
Un traitement pour soigner l'hypertension pourrait protéger de la maladie d'Alzheimer
Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.059 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.