ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Fevrier 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 03/10/2018 à 13:40


Fuite sur la Station spatiale internationale: un acte délibéré, dit toujours la Russie



L'agence spatiale russe a de nouveau mis en cause un « acte délibéré » dans la fuite d'oxygène sur un vaisseau Soyouz amarré à la Station spatiale internationale (ISS), due à un minuscule trou découvert le 30 août.

Selon le directeur de Roskosmos, Dmitri Rogozine, une première commission mise en place par la Russie pour déterminer les causes de l'incident a écarté la piste du défaut de fabrication.

« Il reste la version de l'acte délibéré. Où cela a-t-il été fait? Une seconde commission doit le déterminer », a déclaré M. Rogozine à la télévision russe lundi soir.

M. Rogozine avait le premier évoqué publiquement l'hypothèse d'un sabotage, parlant d'un possible « acte prémédité » sur Terre ou dans l'espace, quelques jours après la découverte de ce trou de deux millimètres de large sur le vaisseau Soyouz russe amarré à l'ISS.

Des médias russes avaient alors évoqué la thèse d'un trou fait par les astronautes américains pour créer une situation d'alerte, leur permettant de ramener plus vite sur Terre un de leurs collègues malades.

Plusieurs responsables russes avaient ensuite démenti que les astronautes américains étaient suspectés d'avoir percé le trou, qui a provoqué une baisse de pression dans la station orbitale.

Six personnes occupent actuellement l'ISS: Oleg Artemiev et Sergueï Prokopiev pour la Russie, Drew Feustel, Arnold Robert et Serena Auñón-Chancellor pour les États-Unis et l'Allemand Alexander Gerst, qui représente l'Agence spatiale européenne (ESA).

L'orifice, situé sur une partie du vaisseau Soyouz qui ne sera pas utilisée pour le retour sur Terre, a été rebouché par les cosmonautes russes de l'ISS, qui l'avaient découvert le 30 août.

M. Rogozine a en outre accusé lundi les États-Unis de chercher à introduire des armes dans l'espace à l'aide de leur drone militaire X-37, qui alimente les spéculations depuis son premier vol en 2010 et est soupçonné d'être un possible bombardier spatial ou un « tueur de satellite ».

« Les Américains ont leur X-37. Nous ne comprenons pas son but. (...) C'est une navette qui reste dans l'espace pendant plusieurs mois, puis revient, puis recommence. En réalité, cette chose peut être utilisée comme un porteur d'armes », a-t-il déclaré.

Des centaines de milliers de nouvelles galaxies détectées
La NASA presse sur l'accélérateur pour un retour sur la Lune
Mort du robot martien Opportunity 2004-2018
Le milliardaire Richard Branson prévoit son propre voyage spatial d'ici juillet
La sonde Hayabusa2 doit toucher le sol d'un astéroïde le 22 février
Le test de SpaceX pour le transport d'astronautes reporté
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
La Terre reçoit de plus en plus d'astéroïdes
Les anneaux de Saturne sont tout jeunes
Objectif Lune: l'Europe veut étudier la possibilité d'une mission avant 2025
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos
L'intelligence artificielle efficace pour diagnostiquer des maladies pédiatriques
L'Allemagne veut interdire les thérapies de conversion des homosexuels
USA: bientôt d'autres choix que Monsieur et Madame sur les billets d'avion
Une brève anesthésie générale subie pendant l'enfance ne perturberait pas le développement
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.046 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.