ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 17 Octobre 2018

CIEL&ESPACE - Publié le 03/10/2018 à 13:40


Fuite sur la Station spatiale internationale: un acte délibéré, dit toujours la Russie



L'agence spatiale russe a de nouveau mis en cause un « acte délibéré » dans la fuite d'oxygène sur un vaisseau Soyouz amarré à la Station spatiale internationale (ISS), due à un minuscule trou découvert le 30 août.

Selon le directeur de Roskosmos, Dmitri Rogozine, une première commission mise en place par la Russie pour déterminer les causes de l'incident a écarté la piste du défaut de fabrication.

« Il reste la version de l'acte délibéré. Où cela a-t-il été fait? Une seconde commission doit le déterminer », a déclaré M. Rogozine à la télévision russe lundi soir.

M. Rogozine avait le premier évoqué publiquement l'hypothèse d'un sabotage, parlant d'un possible « acte prémédité » sur Terre ou dans l'espace, quelques jours après la découverte de ce trou de deux millimètres de large sur le vaisseau Soyouz russe amarré à l'ISS.

Des médias russes avaient alors évoqué la thèse d'un trou fait par les astronautes américains pour créer une situation d'alerte, leur permettant de ramener plus vite sur Terre un de leurs collègues malades.

Plusieurs responsables russes avaient ensuite démenti que les astronautes américains étaient suspectés d'avoir percé le trou, qui a provoqué une baisse de pression dans la station orbitale.

Six personnes occupent actuellement l'ISS: Oleg Artemiev et Sergueï Prokopiev pour la Russie, Drew Feustel, Arnold Robert et Serena Auñón-Chancellor pour les États-Unis et l'Allemand Alexander Gerst, qui représente l'Agence spatiale européenne (ESA).

L'orifice, situé sur une partie du vaisseau Soyouz qui ne sera pas utilisée pour le retour sur Terre, a été rebouché par les cosmonautes russes de l'ISS, qui l'avaient découvert le 30 août.

M. Rogozine a en outre accusé lundi les États-Unis de chercher à introduire des armes dans l'espace à l'aide de leur drone militaire X-37, qui alimente les spéculations depuis son premier vol en 2010 et est soupçonné d'être un possible bombardier spatial ou un « tueur de satellite ».

« Les Américains ont leur X-37. Nous ne comprenons pas son but. (...) C'est une navette qui reste dans l'espace pendant plusieurs mois, puis revient, puis recommence. En réalité, cette chose peut être utilisée comme un porteur d'armes », a-t-il déclaré.

Incident avec une fusée Soyouz: la mission de David Saint-Jacques menacée
La sonde japonaise Hayabusa2 touchera son astéroïde plus tard que prévu
Embarquement imminent pour les passagers du plus long vol au monde
Israël: le lancement de la première sonde sur la Lune retardé à 2019
La compagnie spatiale de Jeff Bezos remporte un contrat avec l'armée américaine
Le télescope spatial Hubble à l'arrêt
Le touriste lunaire japonais ne s'attend pas à un entraînement trop dur
Mission accomplie pour le robot Mascot sur son astéroïde
Un robot franco-allemand ira sur une des lunes de Mars
Lockheed Martin présente son concept d'atterrisseur lunaire
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Handicap: le nombre de bénéficiaires de l'AAH a doublé depuis 1990
Plus de 600.000 décès en France en 2017, nouveau record depuis l'après-guerre
La dépression a progressé en France ces dernières années
À l'ombre des vignes de Niagara, le cannabis a remplacé les orchidées
Fuyant l'électricité, les Mennonites du Mexique cherchent un nouveau refuge
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.057 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.