ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Fevrier 2019

PLANETE - Publié le 03/10/2018 à 13:42


Les incendies en Europe s'aggraveront, malgré l'accord de Paris



Atteindre les objectifs les plus optimistes de l'accord de Paris sur le climat n'empêchera pas les zones dévastées chaque année par les incendies dans le sud de l'Europe de s'accroître d'au moins 40% d'ici à 2100, ont averti mardi des chercheurs.

Après deux années marquées par des feux de forêt parfois mortels en Grèce, au Portugal, en Espagne, dans le sud de la France ou en Italie, des scientifiques de l'université de Barcelone indiquent que davantage de surfaces boisées pourraient être ravagées par les flammes à l'avenir dans ces zones, d'autant plus si les objectifs fixés par l'accord de Paris de 2015 ne sont pas respectés.

Avec cet accord, la communauté internationale s'est engagée à agir pour limiter le réchauffement de la température moyenne de la Terre sous la limite de +2°C par rapport au niveau d'avant la Révolution industrielle, et si possible 1,5°C.

Dans la première étude du genre, les chercheurs ont regardé dans quelle mesure les incendies s'aggraveraient dans ces quatre pays méditerranéens à +1,5°C, +2°C ou +3°C d'ici à la fin du siècle, à l'aide de systèmes de modélisation par ordinateur.

«C'est pertinent car il y a beaucoup d'incendies dans cette zone, par exemple en Grèce cette année ou l'été précédent au Portugal», rappelle Marco Turco, qui a dirigé l'étude.

La superficie touchée par les incendies dans le sud de l'Europe pourrait s'accroître de 40 à 54% si la hausse de la température moyenne est limitée à 1,5°C. En cas de hausse de 2°C, les surfaces détruites par le feu augmenteraient de 62 à 87% et jusqu'à 187% si le thermomètre grimpe de 3°C.

Actuellement, le sud de l'Europe perd environ 4500 km2 par an à cause des feux de forêt.

En juillet, près de 100 personnes sont mortes dans l'incendie qui a ravagé la station balnéaire de Mati, dans la grande banlieue d'Athènes. En juin 2017, 64 personnes étaient décédées dans le feu qui s'est déclaré sur la commune de Pedrogao Grande, à 190 km au nord de Lisbonne.

Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos
Les très jeunes passent au bio plus par éthique que leurs aînés
Inondations en Australie: les sédiments menacent la Grande barrière
Parc de la Comoé en Côte d'Ivoire: l'écologie pour réconcilier paysans et éleveurs
L'Allemagne prépare une loi pour protéger les insectes
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos
L'intelligence artificielle efficace pour diagnostiquer des maladies pédiatriques
L'Allemagne veut interdire les thérapies de conversion des homosexuels
USA: bientôt d'autres choix que Monsieur et Madame sur les billets d'avion
Une brève anesthésie générale subie pendant l'enfance ne perturberait pas le développement
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.043 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.