ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 25 Juin 2019

PLANETE - Publié le 03/10/2018 à 13:42


Les incendies en Europe s'aggraveront, malgré l'accord de Paris



Atteindre les objectifs les plus optimistes de l'accord de Paris sur le climat n'empêchera pas les zones dévastées chaque année par les incendies dans le sud de l'Europe de s'accroître d'au moins 40% d'ici à 2100, ont averti mardi des chercheurs.

Après deux années marquées par des feux de forêt parfois mortels en Grèce, au Portugal, en Espagne, dans le sud de la France ou en Italie, des scientifiques de l'université de Barcelone indiquent que davantage de surfaces boisées pourraient être ravagées par les flammes à l'avenir dans ces zones, d'autant plus si les objectifs fixés par l'accord de Paris de 2015 ne sont pas respectés.

Avec cet accord, la communauté internationale s'est engagée à agir pour limiter le réchauffement de la température moyenne de la Terre sous la limite de +2°C par rapport au niveau d'avant la Révolution industrielle, et si possible 1,5°C.

Dans la première étude du genre, les chercheurs ont regardé dans quelle mesure les incendies s'aggraveraient dans ces quatre pays méditerranéens à +1,5°C, +2°C ou +3°C d'ici à la fin du siècle, à l'aide de systèmes de modélisation par ordinateur.

«C'est pertinent car il y a beaucoup d'incendies dans cette zone, par exemple en Grèce cette année ou l'été précédent au Portugal», rappelle Marco Turco, qui a dirigé l'étude.

La superficie touchée par les incendies dans le sud de l'Europe pourrait s'accroître de 40 à 54% si la hausse de la température moyenne est limitée à 1,5°C. En cas de hausse de 2°C, les surfaces détruites par le feu augmenteraient de 62 à 87% et jusqu'à 187% si le thermomètre grimpe de 3°C.

Actuellement, le sud de l'Europe perd environ 4500 km2 par an à cause des feux de forêt.

En juillet, près de 100 personnes sont mortes dans l'incendie qui a ravagé la station balnéaire de Mati, dans la grande banlieue d'Athènes. En juin 2017, 64 personnes étaient décédées dans le feu qui s'est déclaré sur la commune de Pedrogao Grande, à 190 km au nord de Lisbonne.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie
Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
L'océan, un poumon de la planète au coeur des enjeux climatiques
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
L'Inde suffoque sous la chaleur, jusqu'à 50°C
Europol: sauvetage de milliers de reptiles destinés à finir en sac à main
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Les chimpanzés ne survivent plus que dans des ghettos forestiers
Encore loin du zéro déchet, les Sénégalais mènent la lutte contre les ordures
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le CBD pourrait devenir une arme puissante contre l'antibiorésistance
Un traitement pour soigner l'hypertension pourrait protéger de la maladie d'Alzheimer
Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.061 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.