ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Décembre 2018

SEXO - Publié le 05/10/2018 à 10:07


Une ville américaine s'oppose à la première maison close de robots



La ville texane de Houston s'est opposée mercredi à l'ouverture aux Etats-Unis du premier magasin de poupées sexuelles robotisées, présenté comme une maison close.

KinkySdollS, une entreprise canadienne basée à Toronto, comptait s'étendre à Houston. Elle commercialise des poupées sexuelles qui, selon elle, sont dotées d'intelligence artificielle leur permettant d'interagir avec des hommes "à la recherche de compagnie", précise-t-elle sur son site.

Les clients auraient eu la possibilité d'essayer ces poupées avant de les acheter, à un prix tournant autour de 3.000 dollars, en fonction des accessoires dont elles sont dotées.

Bref, "une maison close de robots", ont conclu les médias locaux, même si le propriétaire de KinkySdollS s'est défendu de tout proxénétisme.

"Nous ne sommes pas une maison close", a-t-il déclaré au Toronto Sun, sous couvert d'anonymat.

"Nous sommes un magasin, nous sommes là pour vendre des poupées", a-t-il ajouté.

"Ce n'est pas le genre d'affaires que je veux voir dans la ville de Houston", a tranché Sylvester Turner, le maire de la métropole texane.

La municipalité a donc mis à jour une loi vieille de 20 ans sur le commerce des activités sexuelles pour y inclure les objets technologiques.

Les poupées sexualisées "peuvent être vendues, mais ne peuvent pas être utilisées", a détaillé Sylvester Turner.

"Vous ne pouvez pas avoir d'activité sexuelle avec un objet inanimé" vendu par KinkySdollS, a-t-il résumé.

Dans un couple vieillissant, les critiques négatives laissent place à l'humour
Des objets d'Hugh Hefner, le fondateur de Playboy, vendus aux enchères
Sexe et consentement : des premiers rapports pas toujours voulus
Une ville américaine s'oppose à la première maison close de robots
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
Sites de rencontres : hommes et femmes n'auraient pas les mêmes exigences de niveau d'instruction
Sperme dégradé, puberté précoce: des causes probablement environnementales
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.