ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 20 Juin 2019

PLANETE - Publié le 09/10/2018 à 11:46


William Nordhaus, un Nobel pionnier de l'économie du réchauffement climatique



William Dawbney Nordhaus, co-lauréat du prix Nobel d'économie avec son compatriote Paul Romer, est un professeur d'économie américain, pionnier dans l'évaluation de l'impact du réchauffement climatique.

Cet économiste de 77 ans a passé toute sa carrière à la prestigieuse université de Yale (Connecticut). MM. Nordhaus et Romer n'ont pas travaillé ensemble, mais l'Académie royale des sciences a jugé que ces deux économistes avaient érigé de précieux modèles économiques pour étudier des phénomènes mondiaux.

"Je suis honoré de recevoir le prix Nobel d'économie pour mes travaux sur l'économie de l'environnement. Mais plus encore, je suis reconnaissant envers le milieu intellectuel de Yale qui m'a enseigné en tant qu'étudiant, m'a nourri en tant qu'enseignant et m'a permis de consacrer ma vie à l'un des problèmes majeurs qui émerge pour l'humanité", a-t-il déclaré lundi.

Ce diplômé de Yale et du Massachusetts Institute of Technology a rapidement concentré ses recherches sur la croissance économique et les ressources naturelles, l'économie du changement climatique et les contraintes sur ces ressources.

Dans les années 1970, alors que l'opinion publique commençait à être sensible aux dangers de la pollution, M. Nordhaus a développé des approches économiques du réchauffement climatique.

Il est l'auteur d'une vingtaine de livres et, outre sa chaire d'économie, il est aussi professeur à l'école d'études environnementales et forestières de Yale.

En 1972, avec James Tobin --connu pour avoir prôné une taxe sur les transactions financières--, William Nordhaus publie "Is growth obsolete?"("La croissance est-elle obsolète?"). Il se fait ensuite l'avocat d'une taxation des émissions de carbone, qu'il voit comme le meilleur moyen de limiter ces émissions.

Il est aussi chargé en 2009 de la 19e édition du classique ouvrage de théories économiques "Economics", avec Paul Samuelson.

Son ouvrage le plus récent, "Le casino du climat: risques, incertitudes et économies pour un monde qui se réchauffe", a été publié en 2003.

Toujours attentif aux tendances économiques actuelles, M. Nordhaus s'était par ailleurs intéressé en 2002 au coût de la guerre contre l'Irak, suscitant une polémique en prédisant qu'il approcherait les 2.000 milliards de dollars, ce qui a été le cas.

Il a également été membre du conseil d'administration de l'antenne régionale de Richmond de la Banque centrale américaine (Fed) en 2014 et 2015.

Récemment, ce professeur d'économie a dénoncé les arguments "fallacieux" de l'administration Trump sur le commerce.

Né le 31 mai 1941 à Albuquerque (Nouveau-Mexique), il vit à New Haven (Connecticut) avec son épouse, une professeure en action sociale de Yale.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
L'océan, un poumon de la planète au coeur des enjeux climatiques
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
L'Inde suffoque sous la chaleur, jusqu'à 50°C
Europol: sauvetage de milliers de reptiles destinés à finir en sac à main
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Les chimpanzés ne survivent plus que dans des ghettos forestiers
Encore loin du zéro déchet, les Sénégalais mènent la lutte contre les ordures
Océans: en vue du G20, Tokyo affiche des mesures contre la pollution plastique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Un nez artificiel conçu pour aider les médecins à identifier les tissus cancéreux pendant la chirurgie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.065 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.