ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 16 Décembre 2018

SANTE - Publié le 09/10/2018 à 11:48


Santé: 6 jours en moyenne pour un rendez-vous chez le généraliste



Il faut en moyenne 6 à 80 jours pour obtenir une consultation chez un médecin, selon sa spécialité, mais ces délais sont "plus courts pour les demandes liées à l'apparition ou à l'aggravation de symptômes", selon une étude de la Drees publiée lundi.

Avec 6 jours d'attente en moyenne entre la prise de contact et la consultation, les médecins généralistes affichent le délai "le plus court de ceux des professionnels étudiés", indique le service statistique des ministères sociaux, qui a analysé plus de 23.500 rendez-vous médicaux demandés par près de 10.000 Français adultes entre juin 2016 et mai 2017.

Chez les spécialistes, il faut patienter bien davantage: trois semaines pour consulter un pédiatre ou un radiologue, un mois pour un dentiste, un mois et demi pour un gynécologue ou un rhumatologue, 50 jours pour un cardiologue, deux mois pour un dermatologue et jusqu'à 80 jours pour un ophtalmologiste.

"Ces moyennes masquent toutefois d'importantes différences", précise la Drees, qui met en avant les délais médians: un rendez-vous sur deux est obtenu dans les 2 jours chez le généraliste, dans les 17 jours chez le dentiste et dans les 32 jours chez le gynécologue.

Quelle que soit la spécialité, l'attente est nettement réduite "lorsque la demande de rendez-vous fait suite à l'apparition ou à l'aggravation de symptômes": la moitié des consultations ont alors lieu dans la journée chez le généraliste, sous 8 jours chez le dentiste et sous 9 jours chez le gynécologue.

Malgré des délais parfois jugés "trop longs", la plupart des patients obtiennent un rendez-vous: seules 5% des demandes n'aboutissent pas avec les généralistes, cette proportion grimpant à 17% avec les ophtalmologistes.

Dans ces cas, plus d'un Français sur deux (56%) contacte un autre professionnel de santé et un sur trois (32%) renonce à se faire soigner, un infime minorité (3%) se reportant vers les urgences hospitalières.

La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
La déforestation en Amazonie sous l'oeil des satellites
Homéopathie: l'avis de la Haute autorité de santé repoussé au printemps
Les personnes qui roulent leurs propres cigarettes sont moins susceptibles d'arrêter de fumer
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Et si médecins et enseignants confondaient immaturité et trouble de l'attention?
Aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pourl le Comité éthique et cancer
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.