ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Fevrier 2019

SANTE - Publié le 09/10/2018 à 11:48


Santé: 6 jours en moyenne pour un rendez-vous chez le généraliste



Il faut en moyenne 6 à 80 jours pour obtenir une consultation chez un médecin, selon sa spécialité, mais ces délais sont "plus courts pour les demandes liées à l'apparition ou à l'aggravation de symptômes", selon une étude de la Drees publiée lundi.

Avec 6 jours d'attente en moyenne entre la prise de contact et la consultation, les médecins généralistes affichent le délai "le plus court de ceux des professionnels étudiés", indique le service statistique des ministères sociaux, qui a analysé plus de 23.500 rendez-vous médicaux demandés par près de 10.000 Français adultes entre juin 2016 et mai 2017.

Chez les spécialistes, il faut patienter bien davantage: trois semaines pour consulter un pédiatre ou un radiologue, un mois pour un dentiste, un mois et demi pour un gynécologue ou un rhumatologue, 50 jours pour un cardiologue, deux mois pour un dermatologue et jusqu'à 80 jours pour un ophtalmologiste.

"Ces moyennes masquent toutefois d'importantes différences", précise la Drees, qui met en avant les délais médians: un rendez-vous sur deux est obtenu dans les 2 jours chez le généraliste, dans les 17 jours chez le dentiste et dans les 32 jours chez le gynécologue.

Quelle que soit la spécialité, l'attente est nettement réduite "lorsque la demande de rendez-vous fait suite à l'apparition ou à l'aggravation de symptômes": la moitié des consultations ont alors lieu dans la journée chez le généraliste, sous 8 jours chez le dentiste et sous 9 jours chez le gynécologue.

Malgré des délais parfois jugés "trop longs", la plupart des patients obtiennent un rendez-vous: seules 5% des demandes n'aboutissent pas avec les généralistes, cette proportion grimpant à 17% avec les ophtalmologistes.

Dans ces cas, plus d'un Français sur deux (56%) contacte un autre professionnel de santé et un sur trois (32%) renonce à se faire soigner, un infime minorité (3%) se reportant vers les urgences hospitalières.

L'intelligence artificielle efficace pour diagnostiquer des maladies pédiatriques
Alcool: un lourd fardeau sanitaire, appel à des mesures plus efficaces
Davantage d'essais cliniques pourront bénéficier d'une autorisation rapide
Tampons et serviettes : toujours des substances indésirables, selon 60 millions de consommateurs
Au Pakistan, la routine de l'avortement, faute de contraception
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activités physiques sur ordonnance ?
Le fractionné serait encore plus efficace pour maigrir que l'entraînement continu d'intensité modérée
Le pari du détatouage sans douleur
Les internes de médecine générale font trop d'heures à l’hôpital
L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos
L'intelligence artificielle efficace pour diagnostiquer des maladies pédiatriques
L'Allemagne veut interdire les thérapies de conversion des homosexuels
USA: bientôt d'autres choix que Monsieur et Madame sur les billets d'avion
Une brève anesthésie générale subie pendant l'enfance ne perturberait pas le développement
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.041 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.