ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Décembre 2018

SANTE - Publié le 10/10/2018 à 13:27


Près d'un Français sur trois a renoncé à des soins ces derniers mois



Près d'un Français sur trois a renoncé à se faire soigner au cours des 12 derniers mois, dans la moitié des cas en raison d'un reste à charge (après remboursements) trop élevé, selon un sondage CSA réalisé pour Cofidis et publié mardi par Le Parisien-Aujourd'hui en France.

"Au cours des 12 derniers mois, vous est-il arrivé de renoncer à vous faire soigner"? La réponse est "oui" pour 30% des personnes interrogées, en particulier chez les ouvriers (41%), les moins de 35 ans (36%) ou encore les habitants du Sud-Est (37%).

A l'inverse, 81% des cadres et professions libérales, 78% des retraités et 73% des 35 ans et plus ont répondu non.

Dans la moitié des cas (51%), les personnes ayant renoncé à des soins l'ont fait en raison d'un reste à charge "trop élevé", réponse la plus donnée parmi plusieurs possibles, devant le manque de moyens pour avancer les honoraires ou les dépassements (38%) et une "couverture mutuelle" insuffisante (29%).

Plus généralement, près de 2 sondés sur 10 estiment avoir à un moment rencontré des difficultés pour payer leurs frais de santé au cours de l'année écoulée.

Les soins dentaires sont les plus cités (67%) par ces personnes et celles ayant renoncé à se faire soigner, devant les soins d'optique (34%) et les actes pratiqués par des médecins spécialistes (16%).

A noter également: les deux tiers des personnes interrogées (67%) ont déjà "entendu parler du +reste à charge zéro+ pour les lunettes, les soins dentaires et les appareils auditifs initié par le gouvernement" et qui doit entrer en vigueur en 2021 pour certaines offres.

Selon 9 personnes sur 10, cette mesure aura un impact sur le coût des mutuelles (45% des sondés étant "tout à fait d'accord" avec cette prédiction, et autant "plutôt d'accord".)

Etude réalisée en ligne du 11 au 13 septembre auprès d'un échantillon de 1.005 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
La déforestation en Amazonie sous l'oeil des satellites
Homéopathie: l'avis de la Haute autorité de santé repoussé au printemps
Les personnes qui roulent leurs propres cigarettes sont moins susceptibles d'arrêter de fumer
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Et si médecins et enseignants confondaient immaturité et trouble de l'attention?
Aucune raison de s'opposer au cannabis thérapeutique, pourl le Comité éthique et cancer
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La résilience provient d'anomalies dans le cerveau
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
Les bactéries intestinales, piste de recherche pour traiter le diabète
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Au Bangladesh, le combat d'un homme pour sauver les arbres un par un
 LES PLUS LUS 
Confirmation de présence de glace à la surface de la Lune
La momification, un procédé plus ancien qu'on ne le pensait
Un satellite européen inédit d'étude des vents mis sur orbite
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
Comment la fièvre jaune s'est propagée au Brésil
Un drone filme des images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie
Inondations en Inde : alerte aux serpents avec la baisse des eaux
Un reste fossilisé d'enfant prouve l'accouplement entre deux espèces humaines
Un examen ophtalmologique expérimental pourrait détecter Alzheimer
Pas de niveau minimum d'alcool qui soit sans danger pour la santé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.045 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.