ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 22 Fevrier 2019

PLANETE - Publié le 11/10/2018 à 12:04


Les forêts d'Europe ne pourront pas freiner davantage le réchauffement



Les pays européens ne devraient pas compter massivement sur leurs forêts pour faire reculer le changement climatique, mais au contraire plutôt veiller à les protéger du réchauffement, souligne une étude parue mercredi dans Nature.

Les engagements de l'UE pour 2030, présentés à la COP21 en 2015 dans le cadre de l'accord de Paris, incluent pour partie le recours aux forêts comme « puits de carbone », capables de pomper le CO2 de l'atmosphère.

Les chercheurs ont étudié différentes stratégies de gestion forestière en Europe, qu'il s'agisse de maximiser le stockage de CO2 ou de réfléchir plus de lumière, ainsi renvoyée vers l'espace (des simulations qui en revanche ne prennent pas en compte d'éventuels reboisements ou au contraire déforestations).

« Les quantités de carbone séquestrées pendant 90 ans par les arbres (2 parties par million) seraient faibles comparées à la quantité de carbone relarguée dans l'atmosphère pour le scénario le plus probable (où le réchauffement continuerait sur sa lancée actuelle, NDLR), soit environ 500 ppm », conclut Guillaume Marie, climatologue à l'Université de Paris-Saclay.

Pour absorber 8 milliards de tonnes de CO2 d'ici 2100, il faudrait que les conifères, espèces les mieux à même de pomper le carbone dans cette région du monde, remplacent les feuillus sur une surface équivalente à l'Espagne. Mais leur couleur plus foncée viendrait annuler ces gains, en alimentant le réchauffement, expliquent les chercheurs.

« L'erreur classique est de penser que séquestration de CO2 = refroidissement du climat », dit M. Marie à l'AFP. « C'est le cas si on ne change pas les propriétés optique, chimique et physique de la planète. Or en favorisant les forêts de conifères au détriment des feuillus, on change la couleur des feuilles ».

Pour l'accord de Paris, l'UE s'est engagée à réduire d'au moins 40 % ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030, par rapport à 1990, comptant sur les forêts pour environ un quart de cet objectif.

Or dans le même temps, l'Union, qui compte 182 millions d'hectares de forêt, soit 42 % de sa surface, voit ce patrimoine dégradé par les sécheresses, les tempêtes, les insectes ravageurs, et les hommes... En avril, la cour de justice de l'UE a condamné la Pologne, qui accueillera la COP24 en décembre, pour des coupes dans la forêt millénaire.

L'étude recommande aux gouvernements de plutôt concentrer leurs efforts sur la protection de ces écosystèmes, « d'adapter les forêts au climat de demain », afin qu'elles puissent rendre encore leurs services écologiques, économiques ou culturels.

Enfin concernant un éventuel reboisement, « une afforestation massive de l'Europe pourrait significativement réduire les émissions de CO2, mais ce scénario est très peu probable étant donné la densité de population », estime M. Marie.

Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos
Les très jeunes passent au bio plus par éthique que leurs aînés
Inondations en Australie: les sédiments menacent la Grande barrière
Parc de la Comoé en Côte d'Ivoire: l'écologie pour réconcilier paysans et éleveurs
L'Allemagne prépare une loi pour protéger les insectes
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Déforestation en Indonésie: plus de 1,3 milliard en amendes impayées
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Une tortue géante que l'on pensait éteinte découverte aux Galapagos
L'intelligence artificielle efficace pour diagnostiquer des maladies pédiatriques
L'Allemagne veut interdire les thérapies de conversion des homosexuels
USA: bientôt d'autres choix que Monsieur et Madame sur les billets d'avion
Une brève anesthésie générale subie pendant l'enfance ne perturberait pas le développement
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.