ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 20 Août 2019

PLANETE - Publié le 13/10/2018 à 12:48


Un 10e jour de la nuit pour sensibiliser à la pollution lumineuse



"Éteignons les lumières, rallumons les étoiles!": Plus de 700 animations et extinctions d'éclairage public sont prévues samedi soir en France pour le 10e "Jour de la nuit", qui veut sensibiliser à l'impact sanitaire, économique et climatique d'une pollution lumineuse croissante.

"L'explosion des lumières artificielles a réussi en quelques décennies le tour de force d'éteindre la nuit et soumis plus de 90% de la population mondiale à un halo lumineux diffus", dit l'ONG Agir pour l'Environnement, qui organise l'événement avec une vingtaine d'organismes comme les Parcs naturels régionaux, l'Association française d'astronomie, l'Association des maires de France.

Pour cette "fête de la nuit noire", plus de 200 monuments parisiens resteront éteints, dont l'Arc de Triomphe, la Concorde, le Sacré Cœur, affirme la mairie, ajoutant avoir réduit depuis 2011 sa signalisation lumineuse.

Ailleurs, extinctions et balades nocturnes concerneront surtout de petites et moyennes communes.

En 25 ans, la lumière liée à l'éclairage public a crû de 94% et continue à augmenter à raison de 2,2% par an, tant en surface qu'en intensité, selon l'Association pour la protection du ciel et de l'environnement nocturnes (ANPCEN), qui a retracé une croissance continue depuis 1960. A cela il faut ajouter les façades, vitrines, bureaux, publicités, sites privés...

"Pour progresser, il faudrait des synergies entre collectivités, commerces, bureaux. On est loin du compte", selon Stéphen Kerckhove, d'Agir pour l'environnement.

En mars, le Conseil d'État a condamné le gouvernement pour inaction contre la pollution lumineuse, exigeant qu'il prenne des arrêtés attendus depuis la loi Grenelle 2 de 2010.

Les associations déplorent aussi le non-respect d'un arrêté de 2013, qui impose l'extinction des façades et vitrines au plus tard à 01h00 et des bureaux une heure après la fin de leur occupation.

"Les premières années, on peut plaider l'oubli, là on voit qu'il y a une volonté de ne pas respecter", estime M. Kerckhove.

Selon les défenseurs de la nuit, 40 à 60% de la consommation électrique des communes françaises est liée à l'éclairage public. Elles pourraient en économiser 25 à 75% grâce à de meilleurs usages.

Les avocats du ciel étoilé s'alarment aussi du boom des LED produisant une lumière très blanche, et de l'impact de la pollution lumineuse chez les animaux (orientation et reproduction) comme chez les hommes (dérèglement de l'horloge biologique).

En France, quelque 600 communes bénéficient du label "Villes et villages étoilés".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
Brésil : la déforestation multipliée par quatre en juillet sur un an
Au Mexique, le cactus pour produire du plastique ?
Juillet 2019, le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde
L'homme au défi de nourrir 10 milliards de personnes sans ravager la planète
Alimentation, préservation du climat... Quels usages des terres pour demain?
Arctique: 200 rennes retrouvés morts de faim, le changement climatique pointé du doigt
L'Indonésie renvoie des conteneurs de déchets vers la France et Hong Kong
Au milieu du Pacifique, l'île Henderson, paradis perdu par le plastique
Rarissime photo d'un lion de mer tombant dans la gueule d'une baleine
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'homme de Neandertal avait développé l'oreille du surfeur pour pêcher
Le squelette d'une mérovingienne mis au jour à Cahors
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
La NASA se prépare pour Mars dans un champ de lave en Islande
Virgin Galactic dévoile son nouveau centre de contrôle et annonce ses derniers tests
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.065 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.