ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Mars 2019

INSOLITE - Publié le 16/10/2018 à 14:22


Des astronautes jouent les hommes des cavernes sur l'île de la Réunion



En combinaison d'astronautes au fond d'un gouffre à la Réunion : des scientifiques européens testent du matériel spatial sur cette île française de l'océan Indien, dont les coulées de lave et les sites volcaniques uniques ont un petit air de Mars.

Une mission menée par la Comex-entreprise de Marseille (sud-est de la France) spécialisée dans l'ingénierie des milieux extrêmes-s'achève mardi : elle doit aider à déterminer si les paysages et sites géologiques de la Réunion pourraient servir de lieux d'entraînement et de tests pour les chercheurs et l'industrie aérospatiale.

Dans la végétation luxuriante de l'île, les responsables de l'expédition ont transporté une lourde reproduction de combinaison spatiale, arrimée sur un brancard. Harnachés dans un scaphandre, à la lumière de lampes frontales, ils ont relevé des échantillons au fond d'un gouffre, la Caverne Gendarme...

« Nous avons l'habitude de travailler sur différents sites », explique à l'AFP Peter Weiss, responsable de la branche « Espace et innovation » de la Comex, qui a déjà testé ses combinaisons spatiales dans les Calanques de Marseille ou au fond d'une piscine.

Mais « les sites de la Réunion sont beaucoup plus étendus. Ils offrent un genre de formations géologiques qui a été trouvé sur Mars ou sur la Lune », ajoute ce responsable, qui travaille notamment avec l'Agence spatiale européenne. Les « tunnels de lave », en particulier, intéressent les scientifiques : ils pourraient permettre de tester des habitats souterrains à installer dans les replis de la Lune, à l'abri des radiations spatiales dangereuses.

Aujourd'hui, « pour ce type de simulations, tout le petit monde des astronautes, des chercheurs ou des ingénieurs va aux États-Unis », dans l'État de l'Utah ou à Hawaii, poursuit M. Weiss, qui espère que La Réunion puisse offrir de nouvelle possibilités en la matière.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Un tapis bosnien confectionné avec 25 000 bouchons en plastique
2.000 couverts: pour ses 50 ans, Rungis régale la plus grande tablée du monde
Une petite ville américaine élit une chèvre comme nouveau maire
Bretagne: un renard tué par des poules dans un poulailler
Un plongeur miraculé avalé par une baleine
Un Tchèque tué par un lion qu'il élevait sans autorisation
Au Canada, le plus grand labyrinthe de neige du monde attire les touristes
Une famille endettée? Sa chienne est saisie et vendue sur eBay
Au Chili, le vol complice d'une buse et d'un parapentiste
Canada: l'une des plus longues patinoires naturelles au monde transforme Winnipeg
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tapis bosnien confectionné avec 25 000 bouchons en plastique
Cancer: 1,4 million de décès prévus en 2019 en Europe
Le météore que personne n'a vu
Pourquoi les jeunes adultes adoptent des comportements sexuels à risque ?
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.033 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.