ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 17 Janvier 2019

INSOLITE - Publié le 18/10/2018 à 14:19


En Birmanie, un temple bouddhiste transformé en havre pour pythons



Si dans d'autres religions comme le christianisme le serpent est assimilé au mal, en Birmanie, un temple bouddhiste leur est dédié, et les fidèles se pressent pour prier des pythons en liberté d'exaucer leurs vœux.

"Certains des serpents sont donnés par des fidèles, d'autres sont venus d'eux mêmes depuis la forêt ou sont nés ici", explique Sandar Thiri, une religieuse du temple de Baungdawgyoke, dans la banlieue de Rangoun, plus connu sous le nom de "temple aux serpents".

Ce temple entouré par un lac, où les fidèles arrivent par un pont de bois, héberge plusieurs dizaines de pythons depuis un peu plus de dix ans, quand selon la légende, deux premiers serpents ont décidé d'y élire domicile.

D'autres temples en province, à Bago et Mandalay, hébergent quelques serpents, mais celui-ci est le plus important.

Depuis, ils sont partout: l'un rampe sur l'arbre de bouddha posé au milieu de la salle de prière, deux autres sont endormis dans le cadre d'une fenêtre ouverte, d'autres encore, posés au pied d'un moine, se laissent docilement poser des billets de 1.000 kyats (0,5 euro) sur le dos par les fidèles.

Le "naga", animal mythique de l'hindouisme (qui veut dire "serpent" en sanskrit), est une figure clef des temples en Asie du Sud-Est, où références bouddhistes, hindouistes et animistes se mêlent.

Les nagas, gardiens des richesses du monde souterrain, sont souvent représentés, taillés dans la pierre, à l'entrée des temples. Et pour accéder à ceux construits sur des collines, le visiteur se retrouve souvent à monter le long d'un escalier dont la rambarde a la forme de corps du fameux serpent naga.

Mais si habituellement le serpent est représenté sous forme de statue ou de peinture, en Birmanie, les habitants viennent prier leurs incarnations vivantes.

"Je suis venu ici car je sens que j'ai une connexion avec les serpents", explique Kyi Kyi Win, fidèle de 54 ans venu prier les serpents.

D'autres comme Nay Myo Thu, agriculteur de 30 ans, est venu déposer un serpent découvert dans ses champs.

"Je ne veux pas m'attirer le mauvais oeil en tuant une créature. Attraper les serpents et les donner me porte au contraire chance", explique-t-il.

Une fois sur place, les pythons deviennent eux-mêmes végétariens et ne chassent plus de proies, assure la religieuse Sandar Thiri.

"Ils ne mangent plus de viande ni de poisson, même quand les fidèles en déposent devant eux", dit-elle.

Duels traditionnels à coups de fouet en Indonésie
Pour fêter l'Épiphanie, un village portugais laisse ses enfants fumer
Traverser l'Atlantique en tonneau: le septuagénaire aventurier annonce son départ
Inde: vous reprendrez bien un peu de rat ?
Voix éraillée, robe balafrée: en France, un centre de soins pour cloches blessées
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
Indonésie: l'incroyable odyssée d'un enfant handicapé pour aller à l'école
A Hanoï, des galettes de vers frits, délices des soirées hivernales
Egypte: polémique autour d'une vidéo d'un couple nu au sommet d'une pyramide
Indonésie: des villageois capturent un python géant de 8 mètres
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.029 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.