ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 20 Août 2019

SANTE - Publié le 20/10/2018 à 19:03


Dès trois ans, des enfants apprennent les gestes pour sauver des vies


AFP

Placer une personne en position latérale de sécurité, réagir quand quelqu'un s'étouffe, appeler les urgences... A Valenciennes (Nord), des enfants sont formés dès trois ans aux gestes de premiers secours susceptibles de sauver des vies.

"Si ma mère, mon père ou ma sœur ont un problème, s'il y a une urgence chez moi, je sais quoi faire maintenant pour soigner ma famille", lance fièrement Liam, huit ans, qui participe à son quatrième cours donné par l'association "Les p'tits héros".

Celle-ci est née en Bretagne en 2015, à l'initiative d'un ancien pompier, Hichem Guendez, et compte désormais neuf antennes en France.

"L’objectif est de prévenir l'accident, mais aussi, s'il arrive, de faire en sorte que l'enfant puisse agir de son mieux" et rendre ainsi plus performant le premier maillon de la chaîne de secours, résume M. Guendez.

"C’est rassurant de savoir que son enfant saura agir en cas de problème, ne serait-ce qu’appeler les secours", juge Valérie Pinto, 44 ans, mère d'un des élèves.

Cette semaine, à Valenciennes, huit enfants de six à huit ans apprennent ainsi à réagir face à une personne qui s'est coupée.

Louane, sept ans, passe à la pratique : elle écarte l'objet tranchant, compresse la blessure, allonge la victime et appelle les secours. "J'appuie, j'allonge, j'alerte", répète la fillette. Puis, les enfants enchaînent pendant 1H30 scénarios et mises en pratique.

- 'Reconnaître les situations anormales' -

"Ils comprennent qu’ils peuvent aider les gens malgré leur jeune âge et leurs petits bras", affirme Yannick Smigetzki, formateur aux premiers secours et président de l'association locale.

"A quoi voit-on qu'une personne s’étouffe ?" poursuit-il. "Elle fait une tête bizarre et met sa main sur sa gorge !", lui rétorque Rose, six ans.

Alors, "si cela arrive, on met une main sur la poitrine de la personne et, avec l'autre main, on tape dans le dos", poursuit le formateur en mimant le geste.

En six séances, les enfants de trois à 10 ans apprennent ainsi, entre autres, à reconnaître une situation anormale, à effectuer une protection de la zone d'intervention, à passer un message d'alerte ou encore à prendre en charge une personne blessée.

Les secours sont bien formés pour "guider les personnes par téléphone, mais ça prend du temps, et le temps, dans une intervention de premiers secours, est un élément essentiel", explique le formateur.

Après ces cours, "les enfants sont capables d’intervenir sur les situations étudiées en fonction de leur âge", ajoute-t-il.

Ainsi, les enfants de trois ans "n’apprennent pas de gestes de secours mais à reconnaître les situations inhabituelles et a appelé les secours, tout un défi à leur âge, mais ils en sont capables".

A l'issue de la formation, les enfants obtiennent une "attestation d'apprentissage des gestes qui peuvent sauver", que l'association tente de faire reconnaître par l’État.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une étude relie un excès de temps passé devant l'écran à un risque de surpoids chez les enfants
L'âge de la puberté, un indicateur de la future densité osseuse ?
Une étude montre que la combinaison cannabis-opiacés est associée à des taux élevés d'anxiété
Mort subite du nourrisson: des médecins strasbourgeois travaillent à un dépistage de bébés à risque
Respirer un air pollué serait aussi nocif pour les poumons que fumer un paquet de cigarettes par jour
Trop de café pourrait favoriser l'apparition des migraines
Stopper le tabac et surveiller son cholestérol réduirait les risques de démence
Un traitement antibactérien déjà disponible sur le marché pourrait aider à lutter contre le virus Ebola
Ils réussissent à imprimer des parties fonctionnelles du coeur
La micro-sieste : où la pratiquer, comment et quels bienfaits ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'homme de Neandertal avait développé l'oreille du surfeur pour pêcher
Le squelette d'une mérovingienne mis au jour à Cahors
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
La NASA se prépare pour Mars dans un champ de lave en Islande
Virgin Galactic dévoile son nouveau centre de contrôle et annonce ses derniers tests
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.047 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.