ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 17 Janvier 2019

SANTE - Publié le 31/10/2018 à 02:22


Attendre au moins 12 mois entre deux grossesses réduit les risques



Pour de nombreuses trentenaires, un dilemme se pose sur l'écart idéal entre deux grossesses. Il est souvent préconisé aux femmes d'attendre 18 ou 24 mois... Mais avec l'âge, les risques généraux liés à la grossesse augmentent.

Une étude parue lundi dans le Journal de l'Association médicale américaine (Jama) sur la base de 150 000 grossesses au Canada de 2004 à 2014 conclut qu'un intervalle de moins d'un an augmente nettement les risques, quel que soit l'âge, mais suggère qu'au-delà de douze mois, il n'y pas de grande différence.

« Les grossesses rapprochées posent des risques pour les femmes de tout âge », dit à l'AFP l'auteure principale Laura Schummers, aujourd'hui chercheuse postdoctorale à l'université de Colombie-Britannique. Mais « nous avons trouvé des niveaux de risques similaires entre 12 et 24 mois ».

« La réduction du risque est très faible entre 12 et 18 mois », ajoute-t-elle.

L'intervalle est calculé comme la durée séparant la naissance du premier enfant et la date de conception du second.

Pour les femmes de plus de 35 ans spécifiquement,  des grossesses rapprochées de 3, 6 ou 9 mois augmentent fortement le risque de complications sérieuses pour la maman, mais ce n'est pas le cas pour les femmes de 20 à 34 ans.

Concernant le bébé, en revanche, le danger était augmenté chez les femmes de tout âge (enfant mort-né, mort dans la première année, poids extrêmement faible, grand prématuré) mais plus prononcé encore chez les femmes plus jeunes. Ces événements restent certes rares, à environ 2 % des grossesses dans la population étudiée.

Lorsque l'intervalle est de seulement six mois, le risque de naissance prématurée spontanée augmente de 59 % par rapport à un intervalle de dix-huit mois, ont observé les chercheurs.

Les préconisations officielles aux États-Unis sont d'attendre au moins 18 mois. L'Organisation mondiale de la santé recommande au moins 24 mois.

« Ces conclusions devraient rassurer particulièrement les femmes plus âgées », écrivent les chercheurs en conclusion de leur article, en espérant que ces travaux aideront les mères à mieux prendre en compte différents risques : celui d'anomalies génétiques et d'infertilité, qui augmente avec l'âge ; et celui de fausses couches ou de naissances prématurées quand les grossesses sont trop rapprochées.

Il existe un lien entre hospitalisations d'urgence et déclin des fonctions cognitives
Naissances, décès, mariages, espérance de vie : la France en chiffres
Faire de l'exercice réduit les risques de mortalité pour les personnes diabétiques
Le glyphosate, un herbicide controversé massivement utilisé
Les outils de téléconsultation commencent à s'implanter
Enfants placés: un documentaire accablant sur France 3
Les aliments riches en fibres permettraient de réduire les risques de maladies chroniques
Le controversé dioxyde de titane va-t-il vraiment disparaître de nos assiettes ?
Adopter un régime végétalien est bon pour le coeur, surtout pour les sportifs
Après huit années de hausse, le nombre de greffes a baissé l'an dernier
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.039 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.