ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Janvier 2019

SCIENCE - Publié le 06/11/2018 à 14:47


La loi de Hubble renommée Hubble-Lemaître



La loi de Hubble a été rebaptisée : cette loi qui établit que notre cosmos est en expansion s'appellera désormais la loi de Hubble-Lemaître, en hommage à l'astronome belge beaucoup moins célèbre que son homologue américain, mais qui l'avait pourtant précédé de deux ans.

En 1927 en effet, Georges Lemaître - qui, en plus d'être astronome, était prêtre catholique - publiait un article, en français, dans les Annales de la Société scientifique de Bruxelles. À l'encontre de la théorie alors dominante, celle d'un Univers statique, Lemaître démontrait que toutes les galaxies s'éloignent les unes des autres à une vitesse proportionnelle à leur distance - soit exactement ce que Hubble allait écrire deux ans plus tard. Il calculait également un taux d'expansion - qui allait par la suite prendre le nom de constante de Hubble.

L'Union astronomique internationale, qui est l'organisme international accrédité pour nommer les planètes et autres corps célestes, a annoncé ce changement le 29 octobre, au terme d'un vote électronique tenu parmi ses membres.

Au fil des décennies, il y a inévitablement eu des accusations comme quoi on ne serait pas devant deux scientifiques ayant eu la même inspiration, mais devant l'un qui aurait plagié l'autre. Une enquête menée en 2011 sur une lettre de 1931 qui accompagnait la première traduction en anglais de l'article de Lemaître, avait établi que ce que certains avaient soupçonné d'être une traduction sélective pour ne pas nuire à la réputation de Hubble - quelques paragraphes-clefs manquaient - était un choix d'édition de Lemaître lui-même.

Selon la revue Nature, ce serait la première fois qu'une association scientifique vote pour changer le nom d'une loi scientifique.

Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Archéologie en mer: sur la piste de la Cordelière et du Regent, l'énigme de Sud Minou 1
Egypte: un bas-relief pharaonique de Karnak rapatrié de Grande-Bretagne
Un fossile de cerf préhistorique très bien conservé découvert en Argentine
Un tsunami a frappé en 1076 le sud de la Chine, aujourd'hui densément peuplé
Mexique : 1ère découverte d'un temple dédié au dieu aztèque Xipe Totec
Israël: des bustes de l'époque romaine découverts par une promeneuse
La NASA célèbre le Nouvel An avec un survol historique d'Ultima Thule
Égypte: découverte d'une tombe vieille de plus de 4400 ans
Le transhumanisme gagne du terrain, malgré les doutes des scientifiques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.066 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.